Nos amis les hommes. 30/10/2011

Si les enfants font rarement preuve de goût et d’innovation lors de la fête de leurs parents bien aimés, il faut voir avec quelle dévotion ils s’appliquent à préparer Halloween, fête dont on se fout à peu près autant que celle de l’Huma , mais qui excite curieusement tous nos amis américains le 31 octobre.  Les vendeurs de citrouilles, d’Amélie Nothomb et de Cure sont aux anges, les fans d’Indochine ont enfin une journée  sans moqueries et les petits fantômes peuvent aller quémander les bonbons que quelques gentils papis leur offriront bien volontiers en échange d’un bisou sur la bosse. Ah ! les traditions….Heinrich, mon fils qui va sur ses 6 ans, avait donc commencé a pyrograver le chat , essayant tant bien que mal de terminer le N du mot Satan avant que je ne le surprenne et ne le tance vertement : il avait mis un H après le T. On ne plaisante pas avec l’orthographe ! En tous cas, je ne sais pas si c’est la lecture récente de » Mein Kampf » avant de s’endormir qui lui redonna  cet élan créatif, toujours est-il que la diffusion du reportage sur le fameux peintre autrichien fut accueillie avec bonheur dans la maisonnée. D’une part parce que notre redevance était enfin utilisée pour parler d’un grand homme et pas que pour encenser des chanteurs morts ou payer Daniela Lumbroso et Julien Lepers ! La couleur redonnait ainsi un peu de grâce à cet artiste maudit, dont le coup de pinceau aléatoire allait changer la face du monde et nous faire détester l’Allemagne  jusqu’en 82. Où on allait pouvoir les maudire pour de bon…Mais je m’égare du Nord, comme on disait à la Sncf en 44. Comment cet homme qui s’habillait comme Heidi pouvait en vouloir aux gays ?  Pourquoi se faire chier à envahir la Pologne alors que le gouvernement français lui offrait tout sur un plateau, fromage et dessert, avec une petite Vichy pour les ballonnements ? Un bon nombre de zones d’ombres subsistent quant aux motivations de ce visionnaire incompris, lui qui s’habillait chez Hugo Boss et lança bien avant tout le monde cette mode stricte de la chemise noire et de la mèche plaquée qui allait faire fureur sur les podiums des créateurs du monde entier à l’heure où les bourgeoises  à la mémoire courte oublient l’Histoire le temps de la Fashion Week.

Depuis, des dictateurs en pagaille se sont illustrés avec plus ou moins de bonheur, qui enfermant les poètes à Cuba, qui exterminant le peuple grognon en Argentine ou au Chili, puis plus récemment les amis du gouvernement français au Moyen-Orient ! Les ministres vont devoir changer de lieu de villégiature ! Après des semaines de cache-cache, Kadhafi a donc fini sur You Tube, amusant dans les cours d ‘écoles les gamins qui commençaient à s’emmerder avec les chatons qui pètent. 300 millions d’euros auront été nécessaire pour éviter que Mouammar ne révèle le montant exact de la campagne de Sarkozy. C’est un moindre mal. Lui qui pique-niquait il n’y a pas si longtemps à l’Elysée, cet homme simple qui aura passé plus de temps sous sa tente qu’un enfant belge sous son oncle, n’aura même pas eu le temps de finir son spectacle avec Dieudonné, qui le trompait depuis un moment avec Ahmadinejad, un peu plus fréquentable. L’Otan en emporte levant, mais toutes ces révolutions magnifiques pour en arriver au retour de la Charia, voilà qui jette un nouveau voile sur l’émancipation des foules arabes à l’heure du iPad 3.  Espérons au moins que Bouygues et Total y aient trouver du boulot pour les années à venir !

Total qui vient d’annoncer à peine 3, 3 milliards de bénéfices nets, exonérés d’impôts, à l’heure où l’on se demande comment relancer l’économie, soigner la Grèce, sucer les Allemands, éviter les suicides dans un pays où les seules préoccupations politiques sont les préliminaires d’une élection présidentielle déjà fatigante.  Je suis loin d’être pour la peine de mort mais quand même ! 30 ans après, ne pourrait-on pas faire une exception pour ces quelques politiciens et patrons mafieux ? Et tant qu’on y est, mettre Endemol et leur lot de mongoliens télévisuels sur le bûcher. Et puis les gens qui parlent au cinéma, les intégristes religieux, les musiciens celtiques et les Petits Chanteurs en Bois, les patineurs artistiques, les gens qui portent des chaussures, les inondations et les All-Blacks ! Mais pas les arbitres, qui font sûrement avec les contrôleurs des impôts et les disquaires le métier le plus ingrat du monde ! Un peu d’humanité, que diable !

D’ailleurs Jean Amadou est mort. Robert Lamoureux aussi. Un humour d’un autre âge s’en va avec eux. Il nous restera les Grosses Têtes et le prochain film de Christian Clavier pour garder contact avec ces vannes de fin de banquet et ces galéjades vieille France qui firent le terreau nationaliste et le succès de Jean- Marie Bigard. Qui réussit finalement mieux dans le steak surgelé. Il y a toujours une justice.

Publicités

Nos amis les hommes. 17/10/2011

Voilà. Après plusieurs semaines d’un insoutenable suspens, le verdict est enfin tombé aux yeux d’une France qui n’en pouvait plus d’attendre le nom du vainqueur. C’est donc la connasse blonde qui remporte Secret Story 2011, devant quelques cas pathologiques qui méritaient eux aussi sans problème la palme en attendant d’aller animer quelques foires dans le Beaujolais, de terminer en chenille humaine, kidnappés par le savant fou de « Human Centipede » ou de finir happés par un TER de banlieue. Benjamin Castaldi quant à lui devra patienter jusqu’à l’année prochaine en attendant une nouvelle fournée de semi-acteurs-coiffeurs consanguins en manque de reconnaissance ! Dans la société moderne du spectacle on ne doute pas qu’il trouve facilement une douzaine de jeunes, qui, une fois réunis auront à peu près 50% de son QI, c’est dire…

Mais la télévision peut avoir quelquefois des côtés touchants, comme chez ce bon Ardisson qui aime à inviter à l’heure du dîner familial des gens qui ont connu la maladie, porté l’uniforme militaire ou travaillé à la Poste. Ainsi donc, en ce samedi soir où je m’apprêtais à déguster un civet de lièvre en famille, je découvrais cette jeune fille bizarre atteinte de cette forme d’autisme Asperger, qui à la particularité de rendre les malades plus intelligents que la moyenne, assoiffés d’une volonté d’apprentissage et de connaissance hors du commun, même pour l’histoire de France ou les formules chimiques qui ne servent à rien si ce n’est fabriquer de la drogue. J’étais rassuré : mes enfants n’avaient pas ce syndrome.  Il faut dire qu’en tant que parents, on a besoin d’être rassurés, avec tout ce qui se passe, ma pauvre Lucette, vous voyez bien, on n’est plus chez nous ! Prenons par exemple ces profs récemment cités, qui pour de basses raisons salariales ont préféré s’immoler à la récré ou attaquer un commissariat au sabre plutôt que d’aller chez un psy. Pour moins de 100 euros, il leur aurait sûrement expliqué que l’éducation n’est pas la priorité du gouvernement et l’apprentissage pas celle des élèves, on aurait évité ce spectacle pas très valorisant pour une profession déjà bien critiquée pour son abus de congés payés ! C’est pas moi qui le dis, mais mon oncle qui bosse à la Sncf, alors…

Dans ce contexte tendu, que pourra faire le nouveau président ? Si c’est François Hollande, dans un pays bas comme le nôtre, il faudra sûrement prendre un peu sur le budget de l’armée pour redresser un tantinet l’image de notre système scolaire défaillant. Si c’est Marine Le Pen, il faudra sûrement prendre le peu d’élève qui reste en classe pour les mettre à l’armée, seule école valable pour un avenir radieux, la mèche au vent et la chemise noire bien repassée. Si c’est Sarkozy, tant que les élites ont des diplômes pour écraser les incultes, pas besoin d’autant de classes et de branleurs d’enseignants. Sarkozy, qui pour redorer le blason d’une droite ridiculisée par les affaires de valises et le matraquage des primaires de la gauche, se voit interviewé par le duo Yves Calvi/ Jean-Pierre Pernaut…Un peu comme si Christophe Conte des Inrocks interviewait Ennio Morricone avec Daniela Lumbroso….Mais il va sans dire que ce bon Jean-Pierrre saura lui parler de ces petites régions de France où l’on fabrique à nouveau des fourches et des baïonnettes pour bouter les sauvages hors des frontières et le faire reluire comme à la grande époque du Fouquet’s !

La France d’en bas sera à l’écoute. La France d’en haut aussi, qui compte bien garder ses acquis sociaux. Cette France d’en bas qui se défonce aux cachetons, pendant que celle d’en haut se soigne au Médoc. Ces riches qui, pour grossir, rachètent d’autres riches. Alors que le pauvre rachète un hamburger. Mais les pigeons chient aussi sur les bâches du Flore ! L’Indignation gagne du terrain, dans 20 ou 30 ans on devrait commencer à en sentir les effets. Soyons optimistes et battons nous chacun avec nos moyens. Personnellement, j’ai décidé d’un commun accord avec mon banquier d’abaisser la note de ma femme à AA+, ses dépenses étant devenues saugrenues. Pas de vison à Noel, un renard argenté suffira. Donnons l’exemple à nos enfants si l’on veut s’en sortir dignement. J’ai d’ailleurs sévèrement puni mon cadet hier soir pour n’avoir pas su rapporter un iPhone 4S de chez Apple alors qu’il avait dormi devant 28 heures ! Il devra patienter jusqu’au i phone 5 en mars ! Ce n’est pas lui qui aura la honte au bureau avec l’ancien modèle !

L’exemplarité, un geste simple, à la portée de toutes les bourses .

Nos amis les hommes. 11/10/2011

Je m’étais soigneusement laissé pousser la moustache pour me fondre dans la masse des happy few parisiens venus en Vespa contempler l’Internationale de l’Anorexie défiler pour la Fashion Week, donnant une idée automnale de ce que les gens ne pourront pas se payer l’été prochain. A moins d’attendre les créations H & M , que de petites mains marocaines auront recopié avec une grande application afin d’exciter un peu les pimbeches provinciales bavant d’excitation devant la presse féminine qui fait foi (dans le dos). Le Tout Paris s’excite et prépare donc l’hiver dans les meilleures conditions en attendant l’arrivée prochaine des Restos du Cœur. La crise ne passera pas par la haute-couture ! Et puis avec un joli sac poubelle de 50 litres, on peut se faire un petit pardessus très pratique pour affronter la pluie. C’est dans les moments difficiles que l’homme sait se montrer ingénieux !

Prenons par exemple Steve Jobs. Ce nouveau héros moderne qui sut changer durablement le quotidien des nantis de ce monde et notre manière d’appréhender le cancer du pancréas. Car si le cadre moyen possède pour lui et ses enfants tout un lot d’appareils très pratiques pour stocker la musique et les films copiés illégalement, le pauvre moyen n’a pour pomme dans son univers quotidien que celle dont il partage le trognon avec quelques cochons familiers.  Il va donc sans dire que le boulot était loin d’être fini ! Qu’il restait du monde à convertir à la secte, des mac à placer sur les trottoirs de la libération informatique ! De toute façon, le P.C était déjà ringard aux débuts de Georges Marchais ! Mais il semblerait aussi que l’on en fasse des tonnes sur ce génie de la puce alors qu’on ne sait même pas qui a inventé la brosse à dents, autre outil qui changea considérablement la face du monde et nos relations quotidiennes. Il n’y a pas de justice !

Pas de justice non plus pour Ségolène Royal. Malgré quelques efforts capillaires notables, il a fallu le verdict des urnes pour que la triste réalité  ne la renvoie illico dans son Poitou-Charentes où elle pourra comme bon lui semble ouvrir une petite crêperie ou un pressing de quartier pour faire disparaitre les vilains plis d’une carrière jamais vraiment lancée. Martine et François n’en ont cure, eux qui vont pouvoir s’entre-déchirer tranquillement devant la France entière pour démontrer l’unité d’une gauche ragaillardie malgré l’absence de l’étalon new-yorkais. Dans l’histoire, Arnaud Montebourg pourrait négocier sec pour récupérer n’importe quel ministère qui lui permettrait de quitter Montluçon ! Mais pendant ce temps-là, entre une gauche toujours maladroite et une droite encore mal en point, Marine attend dans l’ombre avec une demi-molle que la France profonde se réveille. Jean-Pierre Pernaut a bien bossé.

Dans le tumulte ambiant, cultivons nous un instant afin d’apaiser nos nerfs mis à rude épreuve. Au rayon musique, Bjork n’en finit plus de nous épuiser, cachant depuis 4 albums son manque d’inspiration sous des cheveux et des visuels de plus en plus marquants, profitant du talent de son mari artiste, le très doué Phil Barney. Préférons lui sa compatriote Olof Arnalds, troll un peu foldingue dont les comptines acidulées nous aideront à passer l’hiver devant le feu, tranquillement lové sur cette peau de léopard qu’un oncle ramena récemment du Kenya. Au même titre que tout ce que pourra faire Lana Del Rey, sensation sensationnelle surgit comme dans un rêve en plein cœur de l’été, à qui l’on proposerait bien de partager cette peau de léopard qu’un ministre ougandais offrit en fait à cet oncle qui bossait pour Balladur.

Et s’il nous reste un peu de temps nous irons au cinéma manger du pop corn en regardant un film. Louons l’arrivée ces jours-ci de 2 longs métrages qui nous réconcilient avec une certaine idée d’un cinéma à l’ancienne, qui sait prendre son temps, qui sait dire des choses juste avec des images et une paire d’acteurs incroyables : « Drive » pour le premier est un condensé de tout ce qu’on aime à Hollywood, mais en mieux, conte moderne allant à l’essentiel et nous poursuivant encore très longtemps sur l’autoroute des souvenirs. « The Artist » ensuite, pari gonflé de montrer qu’en 2011, entre « Fast & Furious 12 » et le retour des golios de « Twilight », un film muet peut ramener tout le monde à la magie première du cinéma : l’émotion, par la seule grâce du jeu d’acteur et la beauté d’une histoire d’amour universelle.

Pour un tel courage artistique, à l’heure de la 3D, des remakes et des reboot, Michel Hazanavicius devrait être sanctifié. Juste à côté de Steve Jobs et de William Addis, l’inventeur anglais de la brosse à dents moderne.  A moins que ce ne soit un chinois…

Nos amis les hommes. 2/10/2011.

Par les cheveux de Sébastien Follin ! Que se passe t-il dans  les hautes sphères météorologiques et qui excite autant ma coiffeuse que tous ceux qui vivent au delà de l’axe Limoges-Lyon, venant d’accumuler en 10 jours plus d’énergie solaire qu’ils n’en reçurent ces 10 dernières années ? Mais si tout ça rassure les vendeurs de merguez et les nantis qui peuvent aller plus longtemps à Deauville faire prendre l’air à leur X5 et promener leurs chiennes sur les planches centenaires, qu’en pensent la nappe phréatique et les glaciers du Grand Nord où l’ours blanc s’étiole en attendant le fourreur ?  « Y a pu d’saisons » braillait encore ce matin le tenancier du Pmu lugubre où je fais mon tiercé dominical  en attendant le pactole pour partir voir mes enfants en Thaïlande.  Il faut vraiment aimer les enfants pour aller au Pmu si souvent….Mais la liberté à un prix, et je ne vois plus trop quelle multinationale pourrait aujourd’hui l’offrir à ses employés de base. Alors on biaise, on truque, on fraude, on cumule, on essaie de joindre les 2 bouts, comme le disait jadis Laure Sinclair, afin de survivre dignement pour ne pas éveiller de soupçons chez les gosses….Et tout le monde cherche à en croquer un peu, comme ce super flic lyonnais, comme ces politiques aveuglés par des évolutions personnelles  rapides et indolores, comme ces directeurs de laboratoires pharmaceutiques prêts à tuer et à contaminer pour mieux soigner et vendre leur camelote miracle, comme ces directeurs de cabinets prêts à filer un coup de main aux plus Hauts pour garantir la revente d’armes à quelques peuples rebelles en échange d’un petit baril. Ainsi va le monde et ceux qui nous gouvernent. Ainsi assistons nous impuissants à cette mascarade généralisée qui régit nos démocraties et accentue les dictatures.

Sur les affaires, personne n’a rien à se reprocher. Tout va bien. 2012 approche et un amas de gens de « confiance » commence à s’entre-déchirer devant les caméras pour nous montrer qui son talent, qui ses bonnes idées, qui son modernisme….Personne son humanité ou son intelligence…bizarre ! David Douillet, ceinture noire catégorie Gros Lourd, vient d’affirmer sans rire que « Nicolas Sarkozy  était le seul à pouvoir faire le job » ! On veut bien le croire, lui qui mettra en place des plans « inimaginaux » pour nous faire rêver après 5 ans de bilan proche de la perfection.  Mais il ne faut pas se moquer des neuneus, ni de personne d’ailleurs. C’est mal. A part des débilos de Secret Story ! Comme ces internautes qui commencent à s’en prendre violemment au physique de la sublime Lana Del Rey sous prétexte qu’elle est fille à papa et forcement louche dans un milieu indé qui aime qu’on en chie en Converse dans sa cave avant d’exploser sur Pitchfork. Un beau milieu de cons suffisants qui trouvent une seconde vie en twittant leur pauvre quotidien prétentieux. Si je devais twitter à chaque fois que je vois Dave promener son chien, Benjamin Castaldi au rayon livre de la Fnac ou Scarlett Johansson acheter des tampons au Bon Marché, ma vie ne serait plus qu’une grosse paparazzade ! J’ai d’autres « chat » à fouetter comme on dit sur les blogs de jeunes !

Oh certes je ne suis pas parfait moi-même, loin de là ! J’ai quelques comportements répréhensibles dont je ne suis pas fier. Je ne ramasse jamais un scooter renversé sur le trottoir de peur qu’on pense que je l’ai fait tomber, je passe chaque matin chez Séphora pour parfumer mon col pour la journée,  je ne chante pas « La Marseillaise » pendant les matches de foot considérant que les hymnes nationaux sont le début du fascisme. D’ailleurs, certains politiques très à droite sont d’accord avec moi : pour eux « Saga Africa » serait plus approprié !  En tous cas c’est désormais sûr, nos rugbymen ont atteint le niveau de nos footballeurs. Et ce n’est ni un hymne, ni une chanson de Johnny qui pourra rallumer la flamme.  Vive le handball !