Nos amis les hommes. 26/06/11

Love Symbol, la star des années 80 qui s’habille comme une fille qui s’habillerait comme un trav qui aurait mauvais goût, doit l’avoir bien mauvaise : il ne remplira pas le Stade de France, alors que même Yannick Noah et l’équipe de France de foot y arrivent ! On pourra rétorquer que les gens seront finalement plus près et n’auront pas besoin de jumelles, mais quand même ! Lui qui demandait récemment à Will I Am comment il faisait pour attirer autant de monde dans le 9.3 avec son groupe en plastique des Black Eyed Peas et son spectacle en play-back technicolor pour mi-temps de Superbowl, doit être un peu aigri au moment de réclamer le trône du King of Pop laissé vacant par le  départ précipité de la momie de Neverland.

Girls & Boys, tous étaient réunis hier dans la grande queue colorée de la Gay Pride, parfois dans un ordre confus, sous le regard colère de quelques extrémistes catholiques venus tempêter contre ces inepties de la nature humaine, oubliant un instant les orgies papales et les exactions de quelques prêtres qui ne se posaient pas la question du sexe quand ils descendaient de leurs scouts. Mais cela n’a aucun rapport semble t-il, Dieu ayant du les égarer là un soir de beuverie où il regretta amèrement d’avoir enfanté cette vile créature à deux pattes.

De queue il en était question aussi devant les salles obscures, où les exploitants ont eu la bonne idée cette année d’étirer la Fête du Cinéma sur 1 semaine, histoire de bien faire chier les cinéphiles qui auraient eu la mauvaise idée d’aller voir des films avant les congés payés. Mais , comme pour les soldes, où est l’intérêt de payer 3 euros pour « Fast & Furious 5 » ou « Transformers 3 » alors que c’est leur vraie valeur de départ ? Personnellement je serai bien aller voir « Nicostratos le Pélican » : une histoire d’amitié forte entre un enfant et un oiseau balladurien ne peut pas laisser insensible ! Pour les prochains je propose « Thermidor le Homard » où un enfant trisomique se prend d’amour d’un crustacé après être tombé dans l’aquarium d’un grand restaurant, ou «  Kevin le Hérisson », poignante histoire entre un enfant cul de jatte qui doit traverser la nationale 7 pour sauver Kévin d’une mort certaine. Mais alors qu’il rampe à toute vitesse, saura t-il éviter ce poids lourd espagnol ? Le cinéma français a encore de longues heures devant lui….

Queue également dans les festivals estivaux où certains n’hésiteront pas à s’agglutiner sous le soleil ou à coucher sous une tente (aucun rapport avec la Gay Pride) pour espérer voir Zaz promener ses poux sur les scènes chauffées à blanc de ces rendez-vous désormais incontournables pour qui aime boire des bières tièdes et voir des groupes de la pire des manières ! Mais peut-être faisions nous la même chose à leur âge ? Non, il n’y avait pas Zaz…

Queue à l’ANPE, queue aux péages où le vacancier s’agace comme chaque année alors qu’il pouvait prendre ses congés en juin, queue pour aller à la plage choper des mycoses, queue sur les routes du Tour de France où Alberto Contador viendra démontrer qu’il n’est pas plus dopé que Lance Armstrong, queue à l’entrée des hospices où l’on viendra faire asperger nos vieux d’eau bénite pour les préserver d’un été farceur, queue dans les hélicos qui reviennent d’Afghanistan chargé de corps sans vie….Une belle réussite, 20 ans après le succès irakien et avant l’apothéose libyenne, que ces 2500 soldats morts pour aider à capturer un mec qui jouait tranquille à Mario Kart aux frais du contribuable pakistanais….soit à peu près autant que la totalité des morts du World Trade…Sans compter les civils, mais qui apparemment ne comptent pas beaucoup.  Bref, encore un été embouteillé qui nous donnera envie de revenir travailler rapidement ou de partir à jamais sur une île déserte où seules les mains des milliardaires ont mis le pied.

Allez en attendant faut que j’aille me faire les ongles et enfiler ma plus belle combi-short, y a Janet Jackson à l’Olympia ce soir…J’espère qu’elle fera « Heal The World ».