Nos amis les Hommes. 25/02/2013

Si la fraîcheur de vivre est bien l’apanage d’Hollywood et des Oscars, on ne peut pas en dire autant de l’hospice du Châtelet où se déroulaient cette année des Césars sous perfusion, attendant patiemment la mort comme les 2 vieux du film sur-récompensés de cet un peu moins vieux, Michael Haneke…Car aux U.S, si l’on parie sur le charme, la grâce et l’avenir de Jennifer Lawrence, en France on embaume des dinosaures pour s’excuser surtout de ne pas l’avoir fait avant. Kevin Costner, pourtant rôdé à ce genre d’exercice s’endort comme devant Thalassa… Aux U.S, Seth Mc Farlane est un des hommes les plus drôles du monde, on s’en doutait depuis « Family Guy » ou « Les Griffin », on en est certains depuis « Ted ». En France, De Caunes rêve d’être américain, mais jamais les attaques, plus que les vannes, ne réchauffent un parterre plus congelé qu’une barquette Findus. Heureusement qu’un peu de lucidité bienvenue des Razzies Awards remit les choses à leur place : « Twilight » est bien le pire film de l’année avec ses 7 récompenses ! On rêve de la même cérémonie pour couronner enfin « Les Seigneurs » ou « Turf », qui n’ont pas droit de citer dans les palmarès officiels !
Dans la famille Pistorius, on a déjà un Oscar. Celui-là même qui trouvât une idée fort singulière pour épater sa belle à la Saint Valentin en voulant tirer un coup, se voit aujourd’hui rejoint par son frère Carl sur le banc des accusés. Les parents peuvent être fiers ! Contrairement à ceux des victimes, à qui cela fait une belle jambe ! Quant à cette mère de famille qui égorgea récemment ses 3 enfants pour leur éviter de regarder Splash, où avait-elle la tête ? Sa progéniture n’étant pas halal, elle aurait très bien pu les congeler normalement comme cela se fait de coutume dans les régions nordistes ! Ailleurs un enfant meurt sous les coups et le père dit presque en s’excusant, que son fils avait une maladie qui l’aurait tué inexorablement, en mangeant des lasagnes ou en écoutant Christophe Maé…
Quelle drôle d’époque tout de même ! Où l’on peut kidnapper des enfants de 5 ans au nom d’Allah et des dollars dans des pays où il n’y a même pas de Mc Do, où l’on peut braquer des bijouteries en plein jour devant des milliers de connasses obnubilées par les soldes chez Swarovski, où l’on peut, comme Steven Tyler d’Aerosmith, se vanter d’avoir dépensé 6 millions dans la coke alors qu’un jeune normal ne peut même pas se payer une barrette de shit, où l’on peut emboutir des voitures de police sur le périph et empêcher du coup des milliers de franciliens d’aller se faire chier au bureau, où l’on peut aller se frotter aux culs des vaches Porte de Versailles pendant que des agriculteurs qui n’ont pas trouvé l’amour dans le prêt se pendent dans l’Ariège, où des poings cardinaux se perdent dans les tréfonds de soirées romaines en soutanes et obligent notre Pape à fuir ce milieu de dépravés, lui qui dort pas loin de la suite des Borgia, où des millions de jeunes fans de foot rêvent d’avoir la même coupe de cheveux et la même voiture que David Beckham plus que son talent, où l’amour profond et viscéral ne se trouve plus que dans des sites spécialisés, des émissions de télé-réalité ou le Ghb alors qu’il y a encore des regards lourds de sens, des anges qui passent, des papillons de lumière, des étoiles à suivre, des plages de sable fin où l’on pourrait enfin écouter le tumulte se taire…Juste en éteignant la télé, déjà.