Tout le monde il est beau….Jean Yanne. 1972. Marketing anti-clérical

Publicités

Nos amis les hommes. 17/04/2012

En politique, c’est comme dans les grands magasins qui vendent encore des produits culturels, au grand dam de leurs actionnaires…. Il y a les têtes de gondoles, où trônent souvent les mêmes têtes de mongols, et les rayons indépendants où l’on ne s’aventure qu’en cas de passage au Grand Journal ou d’abonnement à Magic ! Prenons la ménagère de moins de 50 ans (en exemple. J’ai ma fierté tout de même). Lors de ses courses pascales, entre 2 kilos de chocolats chinois  et un bel agneau halal, la voici qui hésite en passant par hasard devant le rayon suscité. Doit elle prendre ce Cd de Dominique A dont Télérama lui a dit le plus grand bien ? Ou cet album de Gotye , qui lui rappelle l’organe piquant de Sting en 1986 ? Elle finira par prendre le Cd des Enfoirés, bien entassé sur le devant de la pile, et puis c’est pour une bonne action, pensera t-elle comme pour s’excuser…Ainsi donc, tel la ménagère inconsciemment manipulée, l’électeur français s’en remettra aux têtes de gondoles de la politique, Sarkozy et Hollande, alors que leur cœur et leur conviction leur dicteront forcément autre chose. Sûr que les idées et les volontés de nouvel air pur sont plus présentes chez Super Dupont-Aignan, Papi Cheminade ou  même Nathalie Artaud, celle qui fait peur aux travailleurs avec ses yeux de folle…Si Eva s’appelait Angelina, lui accorderions nous plus d’importance ? Si Poutou se prénommait Brad, les filles seraient-elles plus séduites par son phrasé malhabile ? Il y a certainement chez tous ces candidats là, plus d’envie, de franchise et d’humanité que chez les 2 favoris réunis. Mais la vérité implacable de l’image médiatique viendra éteindre en ce 22 avril toute velléité d’aller guerroyer contre le grand capital et ceux qui gouvernent vraiment ce pays…Mais ne mélenchons pas tout, comme le dit Eva si maladroitement avec son petit accent d’immigrée nordique qui amuse les enfants et que moquent les journalistes qui n’ont plus rien à dire sur ses lunettes.

La Norvège, au cœur de l’actualité. Avec l’ »écrivain » Anders Breivick venu réclamer la liberté pour  » légitime défense »,   devant un parterre plus habitué aux procès de tueurs de harengs que ceux de serial killer locaux ! Voilà à quoi mène le nationalisme exacerbé dans la tête de certains poètes rêveurs idéalistes, mais qui ont un fusil chargé…Eux qui préfèrent bizarrement Mein Kampf au dernier Guillaume Musso pour occuper leurs journées solitaires. Au moment d’agiter leurs petits drapeaux dans tous les meetings pré-électoraux , chacun devrait se demander pourquoi il doit être si « fier » d’être français ? Sûr que l’on peut-être fier de ses enfants, de sa femme, des nouveaux seins de sa femme, de son coupé Bmw, d’un beau caca, de sa carte du Front National…mais fier d’être français ?? Content d’être né en France, à la limite, plutôt qu’en Syrie ou au Kurdistan…. Content d’habiter à Monaco plutôt qu’à Meudon, passe encore ! Mais fier d’être français !!! Voilà comment des générations entières ont envahi puis massacré leur voisin parce qu’il était Inca, arménien, normand, palestinien ou croate alors que de droit divin on se doit d’être Aztèque, turc, breton, israélien ou serbe !

Pour oublier tout ça, Sébastien Tellier s’est transformé en gourou bleu et prône la libération par le sexe dans une gigantesque partouze disco où il éjacule des paillettes sur ses fidèles fidèles ! Un grand retour à l’esprit des années 70 et de ses ancêtres barbus qui prédisaient déjà que l’avenir du monde serait fait d’amour et de paix ! Jusqu’à ce que des gens en costume-cravate viennent leur remettre le nez dans la réalité et la consommation de masse. C’était le début de la fin. Les Hippies avaient raison, mais les Yuppies ont envahi Wall Street.

Pour que le rêve revienne en partie, il faudra massivement voter le 22 pour Hollande…On pensera indé quand Grincheux sera chez les juges…Le 21 on aura d’ailleurs fait le plein de vinyles pour le Record Store Day. Avant de pouvoir être fier de Montpellier fin mai, champions de France de foot devant ces enculés de parisiens !