Qui es-tu Péninsule Kuipers ?

En 1969, Péninsule nait du mariage heureux d’un père hollandais et d’une mère nymphomane qui niquèrent sur les barricades en partageant leur amour enflammé pour la liberté, la marijuana, les sabots et la pipe. Très tôt, la jeune fille ressent le besoin d’avoir un prénom normal, Blandine ou Marie-Pierre, étant la victime des quolibets quotidiens de ses camarades de classe qui n’ont aucune ouverture d’esprit. Contrairement à ses parents qui prônèrent très tôt une éducation au grand air, bio, végétarienne et partageuse. Les voisins venant régulièrement emprunter pour la soirée une motte de beurre, un gramme de shit ou une des 3 filles du couple. Entre 2 tournantes, Péninsule joue de la flûte, suce des feuilles de menthe et parle aux libellules. Elle grandit tant bien que mal en mangeant du trèfle et des racines quelconques, se lavant à l’eau froide et mettant de la paille dans sa culotte de coton pour prévenir de ses menstruations pré-adolescentes. Parfois, comme pour se punir elle-même de sa pauvre existence, elle va s’accroupir cul nu dans les orties jusqu’à ce que la douleur lui pique un peu les yeux. A 22 ans, alors qu’elle se destine à un brillant avenir de bergère dans le sud de l’Ardèche, elle décide brusquement de prendre en main sa vie et un énorme couteau de boucher. Avec lequel elle découpera dans ses parents de très beaux steaks, qu’elle saura apprécier de longs mois avec une pointe de persil et un petit Côtes du Rhône Village. En regrettant amèrement de n’avoir pas connu les plaisirs de la chair plus tôt. Péninsule est une gourmande.

Publicités

Nos amis les Hommes. 24/05/2012.

Paris s’est donc soudainement vidé d’une bonne partie de ses têtes de cons moustachues et de ses stagiaires en chaleur, partis chercher à Cannes l’excitation annuelle qui sied si bien aux gens de la hype. Le problème c’est qu’on les voit à la télé maintenant. Et qu’on en vient même à préférer zapper sur France 3 Régions plutôt que de se cogner cette farandole d’invités dans un Grand Journal qui confond souvent vitesse et précipitation et ferait passer les journalistes d’M6 pour d’anciens collaborateurs des Cahiers du Cinéma ! Où comment donner de la confiture Hédiard à des cochons de pauvres qui attendent plus le live de LMFAO ou de Michel Telo que les leçons de cinéma de Cronenberg ou Audiard. Chroniqueurs aussi pertinents que Christian Jeanpierre sur un terrain de foot (ou de rugby), séquences comiques proches des sélections de Ruquier sur la 2, invités prestigieux qui s’emmerdent devant autant d’indigence, pilotes de F1, mannequins perdus, bref, un grand gloubiboulga  bobo indigeste qui nous ferait presque rendre notre décodeur avant l’été. Avec la perte de la moitié du football européen, aura-t-on le courage de payer son abonnement pour le film du samedi soir qui reste finalement la seule attraction valable de Canal Plus avec Daphné Roullier ?

Le tapis rouge fait de l’ombre au nouveau gouvernement, qui peine à prendre ses marques et se faire connaître d’un grand public en manque d’émotions fortes. Heureusement que Nadine Morano est encore là pour ouvrir son grand clapet de poissonnière, demandant haut et fort le renvoi du goujat Montebourg pour insulte (le « casse toi pov’con » présidentiel ne l’ayant pas choquée à l’époque…) s’émouvant au passage du port négligé du jean par une nouvelle venue, elle qui aime chausser de grandes cuissardes de cuir tendance rue St Denis 1982…Une grande leçon d’intégrité, on n’en attendait pas moins d’elle. Quant à Eric Besson, pas de nouvelles du gland bleu, lui dont le nouveau rêve n’est plus d’être de droite ou de gauche, mais patron d’une équipe de foot ! On lui conseille d’éviter l’AJ Auxerre, déjà mise à mal par le roi du poulet Gérard Bourgoin, à qui l’on souhaite de se faire embrocher rapidement par les supporters foufous qui dérangèrent un peu le dernier match du championnat. Pep Guardiola ne devrait finalement pas venir…

DSK ne semble plus le seul people ennuyé par la justice et les plaignants voraces. Après Georges Tron, l’acteur bouffi  John Travolta se voit poursuivi pour avoir harcelé quelques jeunes garçons dans des chambres d’hôtel ! La vedette de « Saturday Night Fever » est-elle morte ? Et je ne parle pas ici de Robin Gibb. Peut-être devrait-il demander conseil à Tom Cruise, plus discret et non moins talentueux. Christine Boutin travaille d’ailleurs sur une thèse pour occuper son temps libre : « Le virus de l’ homosexualité est-il transmissible par la Scientologie ? Est-ce réciproque ? » On lui souhaite bonne chance, et surtout une bonne mst avant les vacances.

Je parlais d’ailleurs à mes enfants de tout ces sujets autour d’un feu de bois (il faisait encore 12 degrés il y a 2 jours dans le nord) et demandais au cadet de mes soucis s’il pensait qu’il faille faire plus d’efforts sur l’orthographe à l’école. « -Je ne pense pas qu’on peuve ! » me rétorqua t-il en levant à peine le nez de sa PSP… »-Oui, tu as sûrement raison ! » réponds-je en reprenant une eau de vie. Et quoi qu’en pense Marc Dutroux, on ne peut pas forcer les enfants, même si c’est pour leur bien! La nature est ainsi faite, sachons évoluer avec elle, avec son temps, même si c’est douloureux.  Moi qui espérais les voir un jour journalistes sur Arte, je ne sais désormais plus s’ils ont le niveau requis pour remplacer Ariane Massenet au Grand Journal. Mais décevoir ses parents n’est-il pas l’unique but de notre vie ?

Nos amis les Hommes. 11/05/2012

La sensation est la même que d’assister pendant 2 heures à un spectacle de Jean-Marie Bigard, sans pouvoir sortir, même pour aller aux toilettes, venu pour faire plaisir à une copine dépressive. Une fois dehors, on reprend son souffle, on écoute le silence, on parle aux oiseaux, on urine pendant 10 minutes, on inspire le bon air…et on renie la copine dépressive pour ces 2 heures de lobotomisation forcée. Dans le cas présent on a perdu 5 ans. A écouter des blagues pas drôles, à regarder un cirque indigne joué par des clowns politiques même pas digne de diriger un hameau de la Creuse (je n’ai rien contre la Creuse, mais faut arrêter de taper sur la Lozère…), à cautionner un repli nationaliste censé réunir le peuple français autour des symboles les plus gerbants de l’histoire du pays de Jean Moulin, au moment où certains s’insurgent de revoir des groupuscules de nazillons défiler en Grèce ou en Hongrie… Comme si l’Histoire n’avait servi aryen.

Oui mais voilà, maintenant, qui va nous faire marrer ?  Qui va remplacer les inénarrables Copé, Hortefeux et autres Douillet ? Faut dire qu’on en a eu pour notre argent…Entre les amitiés de chacun pour les meilleurs dictateurs africains, les petites phrases racistes sur les marché de province, les virées en yacht, l’utilisation des RG pour retrouver un scooter, l’affaire Karachi, l’affaire Woerth, l’affaire Bettencourt, Rama Yade, les cachotteries de Rachida Dati, les blondinets de l‘ex président…Vont nous manquer ces cons-là ! Tf1 devrait leur confier une émission, sorte de revival du Bébête Show avec Morano et  Bachelot en tenancière du bordel, pour qu’on puisse avoir un œil en permanence sur eux. Ce serait franchement plus drôle que la Ferme Célébrités, seul fait d’arme du trisomique cathodique Michael Vendetta, parti pour rester en France dans un grand élan de courage médiatique après ses sorties définitives sur le nouvel élu. La crétinerie populiste française n’est de toute façon pas exportable. Sauf en Suisse. D’ailleurs d’autres jeunes en colère ont montré leur mécontentement en ce soir du 6 mai. Alors que Cali tentait un come-back à la Bastille, on incendiait des Jaguar à grands coups de cocktail molotov au champagne dans les rues d’un Neuilly dévasté…A côté, les dernières images de Damas rappellent un épisode de « Rendez-vous en Terre Inconnue »…Triste spectacle.

Un qui s’ouvre sur le monde, c’est ce bon vieux Barack. En pleine préparation de ses propres élections et dans un pays où dans certains états on chasse encore le Nègre le dimanche après-midi pour amuser les gosses, Obama vient de se positionner sur le mariage gay. Comme un gros doigt tendu à Mitt Romney, Rick Santorum et Bernard 16, ces humanistes qui préfèreront toujours des enfants élevés dans des couples violents mais hétéros, plutôt qu’avec 2 moustachus qui s’aiment en écoutant George Michael. Et si François Hollande s’engouffre dans cette voie (bizarrement cette phrase m’excite), quel soulagement pour nos amis pompiers qui pourront enfin bizuter leurs petits camarades dans le respect des lois ! Encore une belle démonstration, qu’un homme, dès qu’il est plus de 1 dans une bande se met au niveau de celui qui à le moins de neurones. Le QI total ne dépassant jamais les 14 ans. D’un attardé mental qui plus est. Les exemples les plus parlants sont souvent  dans des stades de foot, des campus, des casernes ou des presbytères.

Le monde du sport qui aime l’argent (à moins que ce ne soit l’inverse) a fait un beau geste en direction du Brésil  en lui offrant l’opportunité de cacher ses pauvres et ratisser ses favelas le temps de 2 belles manifestations populaires, la Coupe du Monde de Foot 2014 et les Jeux Olympiques de 2016. Quelques semaines pour amuser les foules et oublier la misère. Du pain et des jeux, toujours. Les Romains avaient déjà tout compris. En revanche, on ne demande rien en retour ! Inutile de nous envoyer vos hordes de ménestrels bouclés pour agiter nos tops musicaux. Nos étés ont déjà par le passé subi les outrages martelés de quelques danses cochonnes (lambada, macarena) insupportables ! Après Michel Telo, voici Gustavo Lima, Jose De Rico et autres Tacabro, animateurs pour campings locaux et vestiaires de football ! Gardez-les, ou on envoie Yannick Noah supporter l’équipe de France en 2014! Ici on attend Les Stentors, beau projet marketing fait pour plaire à Copé et à ses potes : où comment un groupe de chanteurs lyriques revisite les régions de France !! On y croise du Sardou (Je viens du Sud), du Brassens (Chanson pour l’Auvergnat), du Bachelet (Les Corons) ou du chanteur de Miami Florent Pagny (Châtelet Les Halles) ! Manque plus que « La France a peur » de Mickey 3D…Le tout offert avec un petit désodorisant et un drapeau français à venir agiter en famille le 14 juillet…Et un malheur n’arrivant jamais seul, les mélomanes s’apprêtent à fêter les 5 ans de la disparition de Grégory Lemarchal, ce bellâtre qui vendit des albums grâce à son décès plus qu’à son talent. On a les stars que l’on mérite. Et même si ce quinquennat commence dans l’adversité, il semblerait qu’on ait des raisons d’y croire.

Nos amis les Hommes, 5/05/2012.

Plus attendu que n’importe quelle finale de Koh Lanta, les bleus et les roses s’étaient donné rendez-vous devant ce débat présidentiel qui devait nous faire oublier un temps Les Experts Miami. Et le verdict fut sans appel, France 2 battait enfin TF1 au niveau de l’audience. Il faudra désormais qu’ils pensent plus souvent à diffuser les mêmes programmes merdiques. Pendant ce temps-là sur W9, 600 000 âmes ont préféré regarder le bêtisier, sans doute des électeurs définitivement perdus  de Jacques Cheminade… Ces français qui aiment rire n’auront donc pas vu les éléments principaux d’un débat digne d’un préau d’école communale. Laurence Ferrari, maquillée comme une voiture volée a dû regretter un temps d’être venue faire la potiche devant 16 millions de badauds. Quant à David Pujadas, sa particularité capillaire avait attiré des observateurs japonais venus étudier cette étrange amas chevelu afin d’éviter cette dégénérescence à leurs compatriotes pas mieux lotis de ce côté-là. Le petit Nicolas avait rangé ses mains sous le bureau afin d’éviter toute gestuelle déplacée, et François, qui se faisait légèrement chier, ne put réprimer un ou deux bâillements, rappelant à tout le monde que tout ça n’avait que trop duré !

Un Nicolas Sarkozy en bout de course pouvait au moins faire taire la vieille devise du Général de Gaulle, « comment voulez-vous gouverner un pays qui compte plus de 250 sortes de fromages ? ». Avec l’odeur nauséabonde que toute sa politique dégage aujourd’hui, on est en fin raccord ! Lui qui aura longtemps cité le grand homme sur les valeurs de la république, se drapera sur le tard d’un bleu blanc merde  nationaliste à gerber, citant plus volontiers Laval, Pétain ou Jean-Marie Le Pen pour montrer son changement effectif et sa prise de conscience d’une France qui n’a que trop souffert…Sur qu’avec la brochette de peintres étalée depuis 5 ans, la souffrance engendrée par les Guéant, Guaino, Besson, Woerth, Dati , Longuet ou autre Morano ne pourra qu’être apaisée après le vote attendu de ce 6 mai salvateur. On regrettera sûrement aussi Carla Bruni, parce que finalement ses petites chansons folk seront toujours plus supportables que les reprises de Bob Marley par l’ancien tennisman préféré des français. Va falloir s’y habituer….

Avant le grand chambardement, saluons également 2 lois balancées sur le tard. La première consisterait à tolérer la légitime défense pour les policiers qui se sentiraient menacés afin d’éviter l’hécatombe dans une profession qui roule encore en 307 dans certains départements ! Au moment où le meurtrier de Trayvon Martin, cet ado qui avait brandi une sucette menaçante, court toujours, le choix semble judicieux. Toujours est-il que la famille du dernier policier tué dans l’exercice de ses fonctions pourra se consoler avec une petite légion d’honneur, qui lui apportera pour l’éternité la même considération de la nation qu’à Micheline Dax ou Daniela Lumbroso.La deuxième, l’abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel, devrait soulager des milliers d’hommes injustement accusés par quelques femelles arrivistes et frustrées, et redonner enfin un peu de dignité à DSK, ce martyre. Et si dans la foulée des idées piquées à Marine on peut rétablir la peine de mort, il faudrait faire un exemple avec Mickael Vendetta, histoire de montrer aux plus jeunes les ravages de la télé réalité et du manque d’études !

L’été sera chaud chantait jadis le brillant Eric Charden. Et même si ça s’est considérablement refroidi pour lui ces derniers jours, respect éternel pour ce génie, qui supporta Stone de nombreuses années avant d’éclairer nos jeunesses tourmentées de 2 hymnes impérissables : San Ku Kaï et Albator !  Puis, une fois les premiers poils venus, notre intérêt se porta plus sur ce trio de rappeurs blancs venus dynamiter le genre dans une poignée d’albums importants. Les Beastie Boys guideront une bonne partie de notre parcours musical. Adam Yauch parti, ils ne sont plus que 2.

Comme les finalistes de demain…Et si on souhaite le meilleur à François Hollande, on espère surtout que Nico pourra enfin se consacrer au vélo, à ses enfants, à son divorce, à son jardin…A tout , sauf à la politique. On lui souhaite sincèrement, comme Sinsemillia,  tout le bonheur du monde, et surtout, la Santé…