Pèlerinage

On comprend mieux maintenant tous ces gens qui depuis des années tiennent à aller à pied à St Jacques de Compostelle !

Publicités

Nos amis les hommes. 17/07/2013.

L’avantage de rouler en Tweezy c’est que l’on est au niveau des culottes des cyclistes parisiennes aux nombreux feux rouges qui pavent notre chemin quotidien. Allier à la fois écologie et bonheur oculaire n’est-il pas le dernier petit plaisir de l’homme moderne englué dans le stress urbain et la morosité ambiante ? Et vu le nombre d’arrêts et de vélocipédistes en jupette, le trajet parait ainsi donc un peu plus agréable au son de Rire & Chansons. Pour le reste, ce véhicule suffisamment ostentatoire ne présente aucun intérêt hors des Champs-Elysées ou des clips de David Guetta : il n’y pas de places pour mettre les courses quand on va au Franprix !
Paris devient donc respirable, ce qui reste tout de même la plus belle antiphrase du moment à condition d’éviter les bords de Seine, ses fausses plages et sa superficialité aveuglante pour aller se mettre à l’ombre en Corrèze ! Où Brive la Gaillarde n’est plus à une émotion près depuis que ses figures locales, de Patrick Sébastien à Bernadette Chirac, ont laissé place au fameux Varg pour alimenter les gazettes alentour. Non pas que la présence d’un néo Nazi dans un petit village soit choquante, on a tous quelques grands-pères pleins d’anecdotes au fin fond de l’Ardèche ou du Doubs, mais celle d’un norvégien guitariste de black métal quand même !! Comme pour les auvergnats en Norvège, quand il y en a qu’un ça passe encore mais quand il y en a plusieurs….Kristian Vikernes, gentil meurtrier du guitariste du groupe Mayhem, aime la campagne française, la chasse et la race aryenne. De ces trois passions l’homme eut aimé en faire son grand œuvre et devenir aussi célèbre que son compatriote Andres Brevik en trucidant quelques jeunes impurs du coin, déjà lourdement punis par leur appartenance géographique ! Mais que pourrait-il arriver de pire que les attentats sonores déjà commis au travers de ses albums en particulier et de cette scène musicale en général?
En Angleterre, où le bon goût musical n’est plus à prouver depuis le succès de One Direction, le pays reste suspendu aux lèvres de la princesse Kate ! Qui devrait mettre bas incessamment alors que la nation toute entière n’en peut déjà plus du suspens entourant le transfert de Wayne Rooney. L’arrivée d’un nouveau rouquin sur le territoire affole donc les médias du monde entier, les rois Mages sont en route…. Et les paparazzis sont sur le pont, cette fois. Certains pensent même que la petite pourrait s’appeler Mercedes. On s’occupe comme on peut quand on n’a pas d’accident de train à se mettre sous le tweet. Le déraillement de Bretigny ayant monopolisé les chaînes d’infos et Michel Chevalet pendant 72 heures non stop pour 6 morts au total (alors que 5 roumains mourant le même jour écrasés par un camion dans leur voiture n’eurent droit qu’à quelques lignes !). On n’ose à peine imaginer ce qui s’est passé sur les chaînes canadiennes au sujet des 40 victimes lors du barbecue géant qui réduisit le village à une réplique de Pompéii !!
Aux Etats-Unis, pays de la joie de vivre et de la peine de mort, l’exécution de handicapés mentaux se poursuit, même si la troupe de Jersey Shore et la famille Kardashian semblent pour l’instant à l’abri. Pendant ce temps-là, l’assassin de Trayvon Martin, ce jeune à capuche qui l’avait menacé d’une sucette, sort tranquillement de prison, la légitime défense ayant été reconnue ! Un beau geste et un beau signal envoyé à tous les porteurs d’armes, cow-boys modernes sûrs de leur bon droit et de leur constitution ancestrale. Même Stevie Wonder a vu rouge ! Alors qu’en France le meurtrier du petit Grégory court toujours, le jeune garçon vient de se retrouver par hasard sur une pub suisse pour une garderie d’enfant pendant le festival de Montreux. Alors qu’il a quoi, au moins 33 ans maintenant ? On espère surtout que les activités en rivière seront surveillées. Ah ! Magie du net et joie des stagiaires d’été dont la pauvre culture générale devrait cependant suffire à leur ouvrir les portes d’un journal people ou d’une radio FM !
Vivement ce week-end où Patrick Bruel jouera aux Vieilles Charrues devant les bœufs, remplaçant au pied levé cette vieille baderne d’Elton John qui prétexta une appendicite pour mieux composer un morceau à la gloire du premier petit-fils de Diana ou de lui tricoter un petit bavoir arc-en-ciel. Heureusement que j’ai gardé ma place : entre le créateur de « Your Song » et celui de « Qui a le droit ? », les organisateurs ont su faire le bon choix. Les puristes apprécieront. En espérant au moins qu’il fasse son duo avec la Fouine, qui sera là pour remplacer Jay-Z qui a la gastro. Bon festival !

Louis CK. Rouquin marteau.

Louie

Louis C.K ne dit encore rien à personne de ce côté ci de l’Atlantique. Pas assez beau, pas assez célèbre, pas assez formaté… Pourtant, après 25 ans à trainer sa bedaine sur les nombreuses scènes de stand-up que compte l’Amérique, à écrire moult scénario et late shows pour d’autres, Louis s’est offert sa propre série. Un luxe, plus qu’un caprice, dans un monde où les pics d’audience sont les garants de la survie télévisuelle. Après un faux départ pour HBO en 2006, ce fils de parents irlando-mexicains au nom hongrois (Szekely) est devenu « Louie » depuis 3 saisons sur FX. Une série qui ne parle que de lui. Qu’il écrit, produit, réalise et qu’il monte également ! Afin d’éviter toute ingérence dans son univers décalé ! Et pourtant, jamais série aussi personnelle n’aura semblé parler à tant de gens. Parce C.K a une arme, peu utilisée ailleurs : dire la vérité, simplement. Se montrer tel qu’il est au quotidien, sans embellir la chose, sans guirlandes…Alors « Louie » parle de lui, de nous et de tous ceux qui pensent que la vie est globalement merdique si l’on n’y prend pas garde, si l’on se laisse happer par la banalité ou le rythme infernal des grandes villes tentaculaires. Ici New York. Alors qu’il écume les scènes de Comedy Club pour gagner sa vie, Louie partage le reste de son existence entre ses filles dont il a la garde alternée, ses amis comédiens plus ou moins ratés, des conquêtes féminines souvent au bord de l’hystérie ou de la névrose, ses spectacles en province, ses frustrations sexuelles et ses visites chez le médecin ! « Louie » est une série jazz, jamais linéaire, cruelle, mais d’une justesse folle sur les rapports humains et les concessions qu’un homme de 40 ans passés n’est plus à même de faire ! Sous une banalité affligeante, Louie cherche juste à être une meilleure personne, à comprendre ses enfants et le monde qui l’entoure, en balançant le soir les pires horreurs sur scène, comme pour exorciser ses peurs et ses angoisses de finir tout seul. Tranchante, incisive, gênante, parfois chiante, « Louie » est une série qui vit et qui assume pleinement son rythme bancal et décousu. Souvent touchante (l’épisode en Afghanistan), la série fait aussi la part belle aux invités de luxe (Ricky Gervais, Chloé Sévigny, Jerry Seinfeld, Chris Rock, Jay Leno, Sarah Silverman ou David Lynch dans un rôle plus que lynchien !), mettant brillamment en valeur les doutes de son personnage principal. A l’instar du grand Larry David dans « Curb Your Enthusiasm » (« Larry et son nombril » en Vf), la vie de « Louie » ne cherche pas à plaire au plus grand nombre, mais tend à prouver que la normalité est en train de se faire une place de choix dans le cœur des téléspectateurs et des décideurs de studios : « Girls » de Lena Dunham cartonne loin des fastes et du bling-bling de « Sex & the City », Apatow a imposé ses « freaks and geeks » partout et grâce à tous ces gens ,loin des super-héros, des médecins et des flics ultra doués, on va enfin pouvoir commencer à s’accepter un peu plus. Et c’est déjà énorme ! En attendant son apparition dans les prochains Woody Allen (Blue Jasmine) et David O Russell (American Hustle), après lesquels plus personne ne pourra ignorer l’existence de ce mec profondément normal !

louisck110523_250

Nos amis les Hommes. 12/07/2013

Les routes des vacances devant être encombrées, Bison Futé, ce gros malin, vous recommande de partir dimanche, ou de rester chez vous, de toute façon c’est la crise, à quoi bon s’endetter pour 8 jours de camping ? Il y aura des incendies dans le Var et le feu au cul des touristes tropéziennes. Certains se noieront sûrement sur les plus belles plages corses. Des chiens seront abandonnés sur des aires d’autoroute, les propriétaires préférant partir 15 jours avec leur femme, c’est tout de même plus pratique pour la vaisselle. Il fera moyen en Bretagne, mais c’est plutôt joli ce ciel gris au-dessus de Fort Boyard. Le vainqueur du Tour de France sera encensé et clean comme ses prédécesseurs. Il y aura des méduses et des piqûres de moustiques, des gens mangés par des requins. Le prix des tomates ne sera sans doute pas à la hauteur de leur faible qualité gustative, oui, mais c’est bien normal, madame, avec tous ces produits espagnols ! Il y aura des cancers de la peau, mais qu’est-ce à côté d’une humiliation publique si l’on ne revient pas bronzé au bureau ? Des vedettes de la chanson ou du cinéma parlant devraient disparaitre début août, c’est la bonne époque. Il y a de la place dans les journaux et ça permet à Pascal Nègre de rappeler la richesse du catalogue Universal. Mandela devrait passer Noel tranquille alors que de petits vieux se flétriront comme des raisins secs dans des hospices mal ventilés. Pendant que leurs enfants remettront de la glace dans leur petit rosé du soir. Puis il faudra déjà préparer la rentrée…Déjà ? Oui ça passe vite, c’est fou, en plus le prix des gommes a encore augmenté…Voilà en substance le contenu de vos journaux télévisés quotidiens pendant ces mois d’été. Les mêmes que ces trente dernières années et que les trente prochaines. On avance.
Ceci étant dit, pour les fournitures scolaires, nos bambins devraient bientôt se passer de stylos, et donc de cahiers. A quoi bon écrire alors qu’on a des claviers pour tout faire, et sans fautes en plus ? Et puis la langue française est devenue trop compliquée, les nouvelles générations ne peuvent plus suivre. Je connais personnellement des jeunes qui font une faute par lettre. C’est terrifiant. Alors si ça peut faire baisser le prix du panier moyen, la ménagère pourra acheter quelques légumes supplémentaires. Paradoxalement, plus le niveau baisse, plus le taux de réussite au Bac augmente. Comme si le gouvernement français voulait à tout prix vider les classes rapidement pour éviter d’embaucher des profs supplémentaires et proposer aux nouveaux diplômés une arrivée rapide et sécurisée dans la vie active. Mais il faudra se dépêcher de trouver un logement étudiant, les emplacements pour les tentes Quechua sur les trottoirs parisiens étant déjà bookés pour les décennies à venir. De son côté, notre nouveau super Pape François pense à la jeunesse. Le voilà qui veut durcir le ton sur les problèmes de pédophilie dans sa secte en soutane. Alors qu’il suffirait simplement d’éloigner les enfants des églises : en plus de leur faire parfois mal au cul, la religion peut causer aussi de graves damages au cerveau ! A ce rythme là, il distribuera bientôt des capotes Daft Punk du haut de son balcon de pierre cet hérétique !
Ah ! Heureusement que François Fillon et Bernard Tapie sont là pour égayer un peu nos journées estivales en attendant que nos beaux militaires viennent redonner des couleurs à la nation pour ce grand défilé annuel où le bruit des bottes nous rappelle la grandeur perdue de la France d’alors. Celle qui, unie en ce 12 juillet d’il y a 15 ans, imaginait un avenir possible et multicolore à ses enfants. Puis il y eut Ribery, Nasri et Benzema. Une équipe finalement trop multicolore, une poignée de neurones pour 11, et qui venait ruiner d’un coup tant d’années de solidarité et de bonheur en bleu. Une France cocardière qui ne s’émut même pas à la disparition d’André Verchuren ! Au pays de Patrick Sébastien et Jean-Marie Bigard, les fins de repas alcoolisés et les bonnes blagues racistes du tonton ne résonneront plus de la même manière sans cet accordéon mythique. Tout se perd. Comme ce pétrole en feu suite à l’accident d’un train fou à Lac-Mégantic. Au prix du baril, ça fait un peu râler. Les mauvaises langues diront qu’il se passe enfin quelque chose au Canada, alors que nous sommes là devant la plus grande catastrophe locale depuis la naissance de Justin Bieber en 94. Les gens sont méchants. Voilà, il est grand temps d’enfiler ses tongs et de partir à la plage profiter un peu des mycoses et des hollandais qui aiment tant venir s’ébrouer sur nos rivages où l’allemand s’étiole. Pour la culture un petit sudoku, le dernier Musso et si vous détestez vraiment la lecture, le livre de Nabilla vient de paraître. Après des mois de bureau, de Pernault et de NRJ 12 notre cerveau a bien le droit de se détendre un peu, non ? C’est les vacances !

Nos amis les hommes. 2/07/2013

La petite Fanny, 13 ans, se demande si elle doit garder son piercing anal pour aller à la plage, de peur de récupérer algues et planctons dans l’eau pourtant translucide au large de Palavas. Chère Fanny, pense surtout à bien mettre ton slip de bain ! Ah, insouciante jeunesse ! Oui, je sais, c’est surprenant. Mais l’été et le plan social arrivant à vive allure, je fais quelques piges pour un magazine de mode adolescente, dans la rubrique « Tongs et Mycoses », sous le sobriquet d’Emile Louis, ce conducteur de bus qui fit beaucoup pour la renommée de la région auxerroise, terre de champions. Mais les jeunes lectrices qui n’ont de culture que les trois premières lettres, sauront-elles y voir un clin d’œil historique ? Et puis les temps sont durs pour tout le monde, il faut savoir être opportuniste en permanence et monter dans le bon wagon. Contrairement à mes grands-parents.
Voyez donc Jennifer Lopez, cette chanteuse portoricaine obligée d’aller remuer son booty sous le nez également proéminent du président Berdymukhamedov, ce mécène mélomane à la tête d’un merveilleux Eden de liberté coincé entre la mer caspienne et tout un tas de pays rigolos. Le Turkménistan. Dieu sait si l’on sait s’amuser dans la région ! Bien malhonnête celui qui refuserait un million de dollar pour aller amuser un dictateur et sa famille, eux qui n’ont pas la vie facile tous les jours, entre répression quotidienne, massacres en tous genres et tout ça sans aucune gratification des pays de l’ONU ! De Beyoncé à Seal, de Jean-Claude Van Damme à Alain Delon en passant par Maradona, chacun a su donner un peu de son temps et de sa personne pour aller aider les Offices du Tourisme tchétchène, ouzbek ou Libyen à préparer de jolies brochures en couleur. On attend vivement un concept géopolitique autour de « Nabilla à Pyong-Yang », histoire d’éveiller les consciences sur les dangers de la dictature de la chirurgie esthétique en territoire totalitaire. Au Pays du Matin Frais, les nuits risquent d’être chaudes ! Mais c’est uniquement grâce à cette culture, ce franc-parler et ce talent que l’ex « Miss Salon de l’Auto de Genève » aura sa propre émission à la rentrée sur Nrj 12! Un nouveau programme en plastique donc, et qui pourrait s’appeler « Si (mi) li-conne ». Une télé française qui ne fait pas que des heureux, puisque après des années à déverser de la merde dans les cerveaux endormis de ses téléspectateurs, TF1 à pris à son tour son petit seau de déjections sur le coin de la figure, en l’occurrence celle de Claire Chazal, figure blonde emblématique de la chaîne depuis (trop) longtemps. Reste que ça n’est pas très gentil de jeter son caca sur des femmes, hormis dans des films japonais spécialisés (les connaisseurs savent de quoi je parle !), et qu’il faudra du temps pour ravoir le petit tailleur Chanel et les sièges en cuir de la Mini.
Certains gardent l’esprit joueur, c’est rassurant. Comme Mickael Jackson, qui est resté toute sa vie un grand enfant. Aller alors à Neverland était une expérience forte et enrichissante. Comme en descendant des montagnes russes à Disneyland, on partait souvent avec un petit mal au cul, et la sensation d’avoir passé un moment privilégié avec une star aimante et câline, gardant précieusement des souvenirs pour le reste de sa vie. Entre psychiatres et avocats. Et le jeune Macaulay Culkin de se rassurer d’avoir raté l’avion et sa carrière mais pas sa première fois ! On souhaite en tous cas bonne chance aux trois faux enfants de Bambi, entre des grands-parents hystériques et violents, des oncles et tantes plus que vénaux, un père biologique prêt à tout et une meute de journalistes affamée pour se construire une identité et éviter le suicide avant la majorité. J’espère surtout que la NSA ne lira pas cet article, je m’en voudrai de passer l’été à Guantanamo alors que j’ai un petit bungalow qui m’attend vers Cancale pour voir passer le peloton du Tour de France. Ma seconde passion avec les huîtres et autres mollusques bivalves. Mesdames j’ai d’ailleurs d’excellents conseils pour bien préparer vos moules cet été. Mais cela fera l’objet d’un autre article. Bon appétit.