Nos amis les hommes frustrés. 2/12/2016

Cette nuit j’ai rêvé que j’avais perdu la tête et que je ne savais pas que faire de ce corps après l’avoir décapité patiemment avec un compact-disc rouillé de Pascal Obispo. J’ai cru un instant qu’il s’agissait d’Eric Ciotti, mais je me suis dit, enfin, Jean-Cômes (oui, dans mes rêves je suis souvent de droite), jamais tu n’aurais pu faire une chose pareille ! Non, Ciotti, je l’aurais plutôt empalé avec une batte de base–ball préalablement enduite de semence de singe vert infectée et j’aurai dansé sur le dernier Bruno Mars en le regardant défiler sur un char de la gay-pride aux couleurs de Sausage Party, enroulé dans un drapeau LGBT en guise de linceul ! Et tout un tas de vraies saucisses à choucroute, de Christine Boutin à Ludovine de la Rochère vomissaient leurs macarons Ladurée sur des enfants hors de prix, habillés en Bonpoint, les yeux écartelés comme dans Orange Mécanique pour les obliger enfin à regarder une comédie digne de ce nom, où la chair vibre un peu plus que dans n’importe quel film de princesse endormie et de princes vaillants mais peu performants ! Qu’on leur montre aussi le doc sur Rocco, malgré sa longueur, qui partage avec les héros de contes cette notion d’étalon, et où tout se finit très bien à la fin dans une grande explosion de bonheur, même s’il ne se marie pas et a rarement d’enfants.

Peut-être qu’il serait plus sain pour tous ces futurs notaires à bouclettes de passer plus de temps devant ce genre de films que devant Hanouna ou You Porn, où le bon sens populaire les mènera de toute façon entre le confessionnal et deux « je vous salis ma rue » (big up Jacques Prévert !).

Où est vraiment la perversion dans tout ça ?

Sûrement pas dans mon rêve, ce terrain de jeu sans limites où l’esprit humain peut encore vagabonder à loisir, comme un petit polisson, sans se soucier des valeurs refuges, de Soeur Teresa, de l’Enfer, des MST et des terroristes religieux, plus contagieux et plus difficiles à éliminer. Il y a des filles nues, du soleil, de la soul music, François Hollande qui pleure dans un coin, Marianne, toute harnachée de cuir, montée en amazone sur une licorne qui sodomise un ersatz de Nicolas Sarkozy avec sa corne dorée, et des arc-en-ciel lui sortent par les yeux au moment de jouir ! J’entends Carla chanter. Ca y est je suis tout excité. Mais vaut-il mieux risquer de perdre une belle érection plutôt qu’une bonne nuit de sommeil ? En bon écolo diurne, j’ai peur de la pollution nocturne, mais l’on n’est jamais sûr de rien…avant de s’apercevoir qu’il faut changer les draps au réveil.

Et voilà que je rêve d’Alep, Syrie, d’où vient ce savon hors de prix mais qui fait la peau si douce, et que j’achète par correspondance à la Maison Empereur de Marseille. Ce qui peut paraître paradoxal tant le savon local est réputé, mais plus cher. A 10 euros le gramme, je préfère encore le fumer que de me laver les fesses avec ! La ville d’Alep est aussi dévastée que la 5e République…des fantômes, des gens qui courent partout sans savoir où ils vont, des ruines sur lesquelles il faudra reconstruire, malgré un pouvoir en place qui nous assure que tout va bien ! La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’il n’y aura bientôt plus de civils à tuer là-bas, un souci de moins pour les gouvernements européens et la bonne conscience onusienne. Et on pourra s’en laver les mains, une bonne fois pour toute, avec tout ces stocks de savon restant ! Pour la 5e République par contre…c’est mal barré ! Il y aurait encore des gens pour croire en la démocratie et au pouvoir de leur vote. Ha, ha ! Mais ça me revient, le corps mutilé, dans mon rêve…c’est la France, qui a perdu la tête…je me suis réveillé juste au moment où j’allais la récupérer, là , dans le caniveau.

jean-jacques-urvoas-salue-l-exploit-d-eric-ciotti-qui-a-tenu-15-minutes-avant-de-critiquer-christiane-taubira

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s