Nos amis les femmes. 28/01/2016

A force d’en raconter et d’en écouter toute la journée dans leur Skoda en leasing parfumée à la vanille de synthèse, certains taxis sont venus déposer leur merde sur le périphérique parisien, histoire de montrer leur courroux légitime à la France ouvrière qui s’en branle, n’ayant pas les moyens de les prendre. Qu’ils se rassurent en se disant que la grande majorité des métiers d’hier n’ont pas d’avenir dans le monde de demain. Et qu’on va devoir tous échanger nos petits pots de vaseline contre de l’huile de graissage avant de se faire enculer par des robots froids et sans âme. Des patrons donc. Ou des machistes intégristes. Cette espèce qui au nom de la condition masculine fait reculer la condition féminine pour diverses raisons toujours pas élucidées par Stephen Hawking en 2016. En Iran, pays chanceux où les jeunes filles peuvent se marier à 13 ans, où les pères peuvent épouser leurs filles adoptives s’ils se lassent de leurs filles naturelles, on ne supporte pas par contre de voir une statue aux seins nues. Assez bien placé au rang des pays les plus faux culs du monde, l’Italie aurait donc fait couvrir les siennes pour éviter d’exciter le priapique Hassan Rohani en visite culturelle. En Afrique du Sud, des étudiantes doivent rester vierges pour pouvoir étudier, révisées à chaque retour de vacances, au risque de se voir retirer les bourses, ce qui est plutôt cocasse. Au Japon enfin, soulagement, puisque les popstars pourront enfin avoir des relations sexuelles et « briseront les rêves virginaux de leurs fans », ce tabou qui aurait sûrement poussé Miley Cyrus au suicide si elle avait du être bridée dans cet élan créatif vaginal qui la caractérise si bien. Mais que les féministes se rassurent, il y aura cette année pas moins de 6 femmes aux Césars dans la catégorie Meilleure Actrice. On avance.

Ailleurs dans le monde, tout semble aller pas mal même si un enfant sur neuf vit dans une zone de conflit. Et souvent sans parents. Ce qui est rassurant, c’est que huit sur neuf vivent dans une zone de confort. En conflit avec leurs parents. Ici on nous dit que les gens peuvent devenir méchants s’ils regardent « Salafistes », ce documentaire important que l’on veut censurer. Mais deviennent-ils cons en regardant TF1 ? Alors je vous en prie. Nous sommes en 2016 quand même ! Le futur président des USA, sûr de sa popularité, se dit prêt à tirer dans la foule sur la 5e avenue pour démontrer l’amour de ses électeurs, alors que Nicolas Sarkozy, plus trop sûr de la sienne, ne tire plus grand chose mais écrit des absurdités pleurnicheuses pour récupérer les siens. Deux styles, deux stratégies, deux abrutis en surchauffe dans le petit théâtre de marionnettes déplorables de la politique-spectacle. Tant qu’à se faire royalement chier, autant regarder le prochain show pyrotechnique des Enfoirés, qui, en panne de chanteurs crédibles, invitent désormais Ibrahimovic et Chabal pour rivaliser avec Mimie Mathy ou Muriel Robin. Mais niveau grande chanson française, on préfèrera toujours écouter un Renaud qui chante comme un canard tuberculeux qu’un Pascal Obispo qui chante…En brûlant un cierge pour Christiane Taubira, toujours debout, qui quitte le gouvernement en emportant la seule paire de couilles qui lui restait. Une femme belle, intègre, humaine, intelligente et courageuse. Et donc vilipendée par tous les gros beaufs cités plus haut. Pour le coup des singes, des vrais, au sens le plus primitif du terme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s