Nos amis les hommes. 17/07/2013.

L’avantage de rouler en Tweezy c’est que l’on est au niveau des culottes des cyclistes parisiennes aux nombreux feux rouges qui pavent notre chemin quotidien. Allier à la fois écologie et bonheur oculaire n’est-il pas le dernier petit plaisir de l’homme moderne englué dans le stress urbain et la morosité ambiante ? Et vu le nombre d’arrêts et de vélocipédistes en jupette, le trajet parait ainsi donc un peu plus agréable au son de Rire & Chansons. Pour le reste, ce véhicule suffisamment ostentatoire ne présente aucun intérêt hors des Champs-Elysées ou des clips de David Guetta : il n’y pas de places pour mettre les courses quand on va au Franprix !
Paris devient donc respirable, ce qui reste tout de même la plus belle antiphrase du moment à condition d’éviter les bords de Seine, ses fausses plages et sa superficialité aveuglante pour aller se mettre à l’ombre en Corrèze ! Où Brive la Gaillarde n’est plus à une émotion près depuis que ses figures locales, de Patrick Sébastien à Bernadette Chirac, ont laissé place au fameux Varg pour alimenter les gazettes alentour. Non pas que la présence d’un néo Nazi dans un petit village soit choquante, on a tous quelques grands-pères pleins d’anecdotes au fin fond de l’Ardèche ou du Doubs, mais celle d’un norvégien guitariste de black métal quand même !! Comme pour les auvergnats en Norvège, quand il y en a qu’un ça passe encore mais quand il y en a plusieurs….Kristian Vikernes, gentil meurtrier du guitariste du groupe Mayhem, aime la campagne française, la chasse et la race aryenne. De ces trois passions l’homme eut aimé en faire son grand œuvre et devenir aussi célèbre que son compatriote Andres Brevik en trucidant quelques jeunes impurs du coin, déjà lourdement punis par leur appartenance géographique ! Mais que pourrait-il arriver de pire que les attentats sonores déjà commis au travers de ses albums en particulier et de cette scène musicale en général?
En Angleterre, où le bon goût musical n’est plus à prouver depuis le succès de One Direction, le pays reste suspendu aux lèvres de la princesse Kate ! Qui devrait mettre bas incessamment alors que la nation toute entière n’en peut déjà plus du suspens entourant le transfert de Wayne Rooney. L’arrivée d’un nouveau rouquin sur le territoire affole donc les médias du monde entier, les rois Mages sont en route…. Et les paparazzis sont sur le pont, cette fois. Certains pensent même que la petite pourrait s’appeler Mercedes. On s’occupe comme on peut quand on n’a pas d’accident de train à se mettre sous le tweet. Le déraillement de Bretigny ayant monopolisé les chaînes d’infos et Michel Chevalet pendant 72 heures non stop pour 6 morts au total (alors que 5 roumains mourant le même jour écrasés par un camion dans leur voiture n’eurent droit qu’à quelques lignes !). On n’ose à peine imaginer ce qui s’est passé sur les chaînes canadiennes au sujet des 40 victimes lors du barbecue géant qui réduisit le village à une réplique de Pompéii !!
Aux Etats-Unis, pays de la joie de vivre et de la peine de mort, l’exécution de handicapés mentaux se poursuit, même si la troupe de Jersey Shore et la famille Kardashian semblent pour l’instant à l’abri. Pendant ce temps-là, l’assassin de Trayvon Martin, ce jeune à capuche qui l’avait menacé d’une sucette, sort tranquillement de prison, la légitime défense ayant été reconnue ! Un beau geste et un beau signal envoyé à tous les porteurs d’armes, cow-boys modernes sûrs de leur bon droit et de leur constitution ancestrale. Même Stevie Wonder a vu rouge ! Alors qu’en France le meurtrier du petit Grégory court toujours, le jeune garçon vient de se retrouver par hasard sur une pub suisse pour une garderie d’enfant pendant le festival de Montreux. Alors qu’il a quoi, au moins 33 ans maintenant ? On espère surtout que les activités en rivière seront surveillées. Ah ! Magie du net et joie des stagiaires d’été dont la pauvre culture générale devrait cependant suffire à leur ouvrir les portes d’un journal people ou d’une radio FM !
Vivement ce week-end où Patrick Bruel jouera aux Vieilles Charrues devant les bœufs, remplaçant au pied levé cette vieille baderne d’Elton John qui prétexta une appendicite pour mieux composer un morceau à la gloire du premier petit-fils de Diana ou de lui tricoter un petit bavoir arc-en-ciel. Heureusement que j’ai gardé ma place : entre le créateur de « Your Song » et celui de « Qui a le droit ? », les organisateurs ont su faire le bon choix. Les puristes apprécieront. En espérant au moins qu’il fasse son duo avec la Fouine, qui sera là pour remplacer Jay-Z qui a la gastro. Bon festival !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s