Nos amis les hommes.20/03/2017

On pensait s’emmerder sévère en ce week-end  où les corbeaux avaient repris possession des cieux, le printemps regimbant encore à l’idée de dénuder les filles en fleurs alors que les TGV n’arrivaient même plus en retard à Paris, car il n’y en avait pas. C’était sans compter sur un énième boute-en –train, qui préférait l’avion, venu taquiner des militaires à l’aéroport d’Orly et ajouter ainsi son nom à la longue liste des dizaines d’abrutis cocaïnés venus polluer nos JT de leurs approximations vengeresses. Heureusement, l’actualité taquine mais néanmoins ludique nous proposait au hasard de quelques QI approximatifs, un bébé de 16 mois dans l’eau bouillante à Nantes, un autre au lave-linge (mais sur délicat) à Perpignan et un troisième de 8 ans dans un crocodile au Zimbabwe. Des idées créatives qui changent un peu du toboggan mais qui nous rappellent au combien le dépistage de l’intelligence devrait être obligatoire avant tout rapport non protégé. Ou élection présidentielle. Le bien nommé Donald Trump devrait tailler dans la masse de la culture pour son budget 2018, sciant la branche de son populisme en mettant en péril l’existence de ces chaines de télé et de radios locales qui permettaient aux pauvres n’ayant pas le câble de voter pour un nase comme lui. Quand on est con…Mais au moins le budget de l’armée sera-t-il à la hauteur de ses ambitions d’invasion  de tout un tas de pays de moustachus infréquentables et nuisibles.

Alors qu’en France, la démocratie s’arrête là où commence l’Audimat. Sur les 11 candidats à la présidentielle, tous plus excitants les uns que les autres, TF1 en a choisi 5 pour animer le débat de ce soir. Un peu comme si Barcelone se contentait de Messi, Suarez, Neymar, Iniesta et Umtiti pour éliminer le PSG ! Ce qui est certes suffisant mais déplacé ! On ne choisit pas des gens au faciès, ou juste sur le critère d’une mise en examen. Seul Mélenchon n’a rien à se reprocher. Mais l’on ne sait jamais. Alors on garde les plus beaux, les mieux parfumés, les mieux habillés, les plus souples pour nous la mettre pendant 5 ans, les winners en somme, alors que les autres ne sont ni assez sexy, ni assez populaires, ni assez pourris pour se voir proposer un débat sur cette grande chaîne où se sont épanouis les plus grands penseurs de notre pays, de Vincent Lagaf’ à Jean-Pierre Pernaut.

Dupont-Aignan, dans un geste autant chevaleresque que youtubesque aura quitté le sacro-saint plateau du JT de 20h pour crier, avec raison, son courroux à une France choquée. Mais l’on sait bien que 11 millions de vues sur You Tube ne font pas vendre plus de disques à certains…On retiendra cependant cet acte valeureux, et calculé, dans un monde télévisuel qui n’en compte plus guère. Sur C8, Fillon est venu donner des leçons d’élégance et de sape à une classe de primaire… expliquant qu’un uniforme éviterait par exemple de faire la distinction entre un parlementaire en Smalto et un ouvrier en Celio. Mais lui qui vit encore dans les années 50 (le Général, le service militaire, la prière du dimanche, l’exemplarité chrétienne…),  devrait savoir qu’il vaut mieux valoriser chacun plutôt que d’uniformiser tout le monde comme le fait très bien l’école depuis des lustres. Et que chacun s’uniformise déjà à sa façon pour exister dans la cour de récré : les geeks, les sportifs, les intellos, les babos, les keupons, les gothiques, les lascars, les filles, les timides, les bourges en Sebago, les rappeurs, les fans de Kev Adams, des clans se sont toujours formés depuis l’invention du préau. Chacun son déguisement, changeant au gré du temps et de son acné…Pas besoin de blouse ou de blason, de drapeau ou d’hymne si ce n’est pour lisser la pensée et faire marcher au pas comme on le fait en Chine ou en Corée du Nord…A moins que l’on n’ait besoin de millions de moutons pour venir dans les urnes au moment crucial.

Perso si j’étais jeune aujourd’hui, j’aurais un Perfecto et un t-shirt de Chuck Berry. Ou pas. En tous cas j’essaierai au moins de faire comprendre à chacun que cet homme était aussi important qu’Elvis Presley. Le sex-appeal, la couleur de peau et le marketing en moins. Lui qui aura survécu à John Lennon, Kurt Cobain ou Sid Vicious aura sûrement contribué pour beaucoup au lancement des carrières des Stones, des Beatles et de Johnny. Qui reprendra tous ses plus grands tubes. Mais seule la mort de celui-ci sera considérée comme un drame national et une grande perte pour la musique. Putain d’époque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s