Nos amis les hommes. 24/11/2016

Je n’ai rien contre les top-modèles, bien au contraire, les plus douées d’entre elles sont devenues des éprouvettes pour David Hamilton ou femmes de présidents moches…Comme quoi le physique compte moins que l’intelligence pour certaines ! Mais voilà que je réalise qu’il ne sert à rien d’être bête et anorexique pour participer au Mannequin Challenge, juste au moment où ma fille Flatulence était prête : je l’ai laissée dix jours sans manger, devant TPMP, avec un Elle comme seul nourriture spirituelle. Bon au moins, aurais-je fait quelques économies avant Noel, et pourrais, du coup, lui acheter enfin un pull chez The Kooples !

Le monde 2.0 n’est plus à une invention près pour remplir le vide existentiel de l’Internet depuis que celui-ci occupe tout l’espace de nos cerveaux disponibles. TF1 et consorts n’ayant plus le monopole de l’abrutissement, balayés par Snapchat, Youtube ou Périscope. Heureusement qu’Hanouna s’accroche, malgré les mises en garde du CSA, cet empêcheur d’humilier en rond ! A défaut d’être un magnifique outil d’information et de savoir, Internet est devenu cet immense défouloir pour névrosés et bas du front, comme cette immense foire aux images truquées et à la désinformation permanente, pour qui ne possède pas un minimum de recul, de second degré ou de jugeote…un peu de culture en somme. En plus d’avoir ramolli les cerveaux, entrainé à la paresse mentale, éradiqué toute envie de lecture et d’écriture, s’être immiscé dans la vie privée et le déballage d’images violentes dès le plus jeune âge, le net est devenu une espèce de Bible moderne où tout ce qui se dit est forcément vrai, donc partagé et commenté comme une parole divine. Pour Paul Horner, troll cybernétique et créateur de dizaines de sites douteux et farfelus, Trump aurait même été élu grâce aux contre-vérités qu’il balance depuis des années, juste pour faire flipper quelques ploucs amoindris au fin fond de leurs mobile-home. Reprises et partagées sans aucune vérification, ces news auraient à l’arrivée un effet dévastateur sur tout une frange réac et peu éduquée de la population, voir du gouvernement qui ne l’est pas forcément plus (éduqué, pas réac voyons !). Quand on sait qu’en France, des cerveaux aussi affutés que ceux de Christine Boutin ou Nadine Morano ont pu prendre des posts du Gorafi pour argent comptant, faut-il donc s’étonner de voir proliférer des sites à sensation, où seuls les clics rapportent à leur créateur facétieux ? Mais vu que ces gens-là croient également aux miracles, à Adam et Eve, à la multiplication des pains et à la toute puissance d’un autre créateur malicieux…

L’arrivée possible de François Fillon au pouvoir, nous laisse présager sans sourciller, d’années encore plus sombres que ce moyen-âge dans lequel se complaisent ces papas et ces mamans plus qu’à droite, descendant dans la rue pour attiser la flamme de la haine extrémiste, incendier des refuges pour migrants, interdire des affiches de prévention du SIDA, déverser leurs propos homophobes dans le journal l’Union, priver certains gosses défavorisés de repas gratuits à la cantine et envoyer les gays en enfer ! On ne se demande même plus où sont les vrais enculés… Au moins y en a t-il qui font ça par amour et par plaisir.

Voilà la France des Lumières, version 2016. L’héritage de Simone Veil bientôt piétiné au seul nom d’une religion qui ne dit pas son nom, mais devrait plutôt fermer sa gueule dans une société laïque qui ne l’a jamais clairement été. Ah ça, pour s’insurger que la Turquie fasse passer une loi qui obligerait les violeurs à épouser leur victime pour leur éviter la prison, y a du monde ! Mais quelle honte ! Les violeurs en série ne sont-ils pas les premiers à ne plus croire aux valeurs du mariage ? Finir ainsi enchaînés, à des jeunes filles pré-pubères de surcroit, n’est-il pas pire que la prison, même turque ?

Stephen Hawking, ce génie dont seul l’esprit n’est pas tordu, vient de nous mettre en garde : l’humanité n’en a plus que pour 1000 ans ! Ne serait-il pas temps d’en finir avec tous ces mange-merde qui ne respectent ni les hommes, ni les animaux, ni la nature, mais une créature imaginaire terrifiante ? Profitons-en enfin et faisons en sorte que ces derniers instants terrestres ressemblent à ce qu’ils auraient toujours du être sans religion ni politique : le paradis.

9467505

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s