Nos amis les hommes. 5/07/2016

D’aucuns feront remarquer la facilité qu’ont les anglais à sortir de l’Europe et de l’Euro avec un sens de l’humour et du ridicule qui n’appartient qu’a eux, mais peu diront combien il est compliqué de rentrer dans une anglaise, même bourrée. Au petit matin, devant le bacon carbonisé, l’impression dans les deux cas d’avoir fait une énorme connerie mais sans se rappeler vraiment quoi. On a vu une ouverture, on s’y est engouffré et on a réfléchit après, avant de regretter amèrement. A fond dans l’mur. Qui n’est pas un prénom islandais, mais qui nous donne encore à réfléchir sur les capacités d’un si petit pays à s’en sortir brillamment après avoir dit fuck à l’Europe et balayé la crise de 2008 juste en virant les politiques véreux et les banquiers corrompus. Ou l’inverse. Avec un peu d’humanité et de bon sens, et quitte à bouffer du requin avarié pendant des années, ce peuple fier s’est retroussé les manches pour reprendre son destin en main, chanter, faire l’amour, virer les rouquins de sa majesté de la compétition et donner la plus grande leçon de sportivité et de communion à une planète football éberluée. Un Euro en demi-teinte qui aura vu les français changer de tactique plus souvent que de coupes de cheveux et les appels à la vengeance et à la guerre refleurir avant de rencontrer nos amis allemands, ces enculés.

De bon ton alors que l’Irak, l’Arabie Saoudite, la Turquie ou le Bangladesh n’en finissent plus d’empiler leurs morts entre deux ralentis des exploits de la bande à Griezmann. Mais comme il n’y a aucun joueur qui intéresse José Mourinho dans ces pays-là, ne gâchons pas la fête de l’UEFA qui a d’autres soucis que de s’occuper de toute la misère du monde. Donnons avant tout du rêve à ceux qui sont déjà heureux. Et qui ont un téléviseur 4K et un abonnement à BeIn. Et puis c’est les vacances, flûte ! Vivement la plage , que l’on puisse feuilleter un Voici ou un Public, on a bien le droit de se détendre un peu après la folie des soldes, les attentats et ce temps délirant, non mais franchement vous avez vu un peu, j’avais encore un Damart vendredi dernier ! On y apercevra Marine Le Pen en maillot de bain, ce qui est presque plus flippant que son programme, on y apprendra que Marion Maréchal divorce alors que son combat pour la sauvegarde d’une famille FRANCAISE modèle en prend un nouveau coup après la mort de son père biologique ! Comment vendre alors ses salades à un électorat déboussolé, qui ne sait plus faire la différence entre un terrorisme régional artisanal et un grand banditisme d’état professionnel ? Valls et son 49.3, Neyret, Dassault et Balkany en liberté, Agnès Saal au Ministère de la Culture. A défaut d’avoir voté la loi sur le harcèlement sexuel par des politiques, les députés ont fait passer à temps celle sur l’interdiction de la fessée. Mais le coup de pied au cul reste fortement recommandé.

Enfin, c’est vivifiant, on y verra la jeune Louane seins nus en couverture, au grand dam de ses jeunes fans. Ces petites françaises pré-pubères qui s’insurgent que leur idole montre ses gougouttes juvéniles au soleil de l’île Maurice, mais pas que leurs mères continuent d’acheter ces torchons périodiques. Et puis quand on voit ce qu’est devenue Miley Cyrus après avoir grandi chez Disney…La vente de sex-toys à un bel avenir sur le net, ce qui est tout de même moins dangereux pour la santé que des micros de karaoké. D’ailleurs, en quatre décès, (Michel Rocard, Elie Wiesel, Yves Bonnefoy et Michael Cimino) la culture mondiale perdait en ce 2 juillet l’équivalent en neurones de 15 ans de candidats de télé réalité. Qui s’en remettront sans doute largement, Jeremstar n’ayant pas annoncé ces morts sur son blog. Oh bien sûr, on pourra toujours trouver quelques politiques « rocardiens » jusqu’à la moelle, quand ils ne sont pas « gaullistes » jusqu’au trognon , évidemment qu’il restera d’ardents défenseurs de la paix dans le monde, des BHL prêts à tout, même à faire des films pour avoir un Nobel (il pourrait au moins avoir Chantal dans le prochain). Quant aux poètes , qui n’a jamais versé sa larme sur une rime riche de Gradur (qui n’est pas un prénom islandais même s’il arrive a associer legging et Viking !) ou de Christophe Maé dans la France de Baudelaire, de Bigard et de Camping 3 ? Pour le cinéma tout en finesse et profondeur on pourra toujours s’en remettre à Michael Bay, aux franchises Marvel ou Fast & Furious qui revisitent avec justesse et brio l’histoire de la grande Amérique, fondée sur la défonce d’aliens (« la peur des étrangers »), les guns (« le respect du terroir ») et les super bonnes caisses (« la puissance sexuelle »). Pas de quoi s’alarmer donc, vu le planning de sorties jusqu’en 2025. En attendant je vais remettre Sigur Ros et regarder le Goût de la Cerise de Kiarostami. Le voyage au bout de l’enfer ne faisant que commencer, les portes du Paradis paraissent encore bien loin…

Le-public-islandais-en-plein-clapping-lundi-soir-a-Nice

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s