Pôle emploi

Avec un peu de chance, tous ces jeunes désespérés qui rejoignent la Syrie reviendront avec un petit CAP de menuisier.

Publicités