Nos amis les hommes, 24/08/2014

Le 18 août, alors que je tricotais tranquillement des moufles pour finir l’été à Paris, tombait le couperet annuel pour le bien être de notre planète chérie : la consommation de l’humanité dépasse déjà ce que la nature est capable de générer en un an ! Mais entre une partie de pétanque et la reprise des championnats de balles au pied (où l’on peut désormais comme en Algérie, mourir sous les parpaings de ses propres supporters !), le vacancier s’en branle comme des commémorations de la Libération de Paris et s’agace surtout de l’augmentation du stylo bille alors que son petit de 10 ans ne s’en sert que comme sarbacane ! Sur ces entrefaites, voilà que la crème de la crème du people qui n’a pas de sextape pour se faire mousser sur le web, commence à se verser des seaux d’eau froide sur la gueule pour faire parler de la maladie de Charcot !! Robin Williams lui, s’est pendu avec une ceinture pour faire parler de la maladie de Parkinson, mais peu d’engouement avouons-le, malgré sa popularité auprès des jeunes. L’idée de faire un simple chèque à l’association n’étant certes pas assez vendeuse, chaque arrosé demande à trois autres parvenus de s’arroser à leur tour et le monde entier se gausse de cette nouvelle mode ultra fun qui vient déjà de nous faire regretter les selfies et attendre avec impatience la prochaine campagne du Ass Cucumber (on compte sur Miley Cyrus) pour lutter contre les maladies vénériennes. Le créateur du Ice Bucket, ce couillon, est mort noyé quelques jours après. Comme quoi, il y a une justice, au moment où quelques enfants africains aimeraient arrêter de lécher des cailloux pour s’hydrater et que d’autres rêvent de voir un jour un glaçon dans leur eau croupie, pourtant directement sortie de la source de l’usine voisine. Et si Coca n’arrive pas à conquérir les marchés exotiques, au moins cela lui évite d’avoir à fabriquer des bouteilles avec des prénoms ridicules et trop longs pour exciter les petits consommateurs potentiels de Mumbaï ou de Kinshasa.

Cependant, voilà qu’une menace potentielle qui n’a rien à voir avec les Noirs (ni ceux qui ont l’Ebola, ni ceux victimes des bavures policières un peu partout) risque de semer la panique au cœur même de la consommation ricaine : la pénurie de noisettes !! L’augmentation drastique du prix de revient de cette petite coquille akène met en péril la fabrication des pots de Nutella dont les gros se tartinent régulièrement la bedaine entre deux pizzas et un seau de pilons de poulet devant un épisode de Grey’s Anatomy sur le cholestérol. Par solidarité avec la production turque, j’ai moi même pris la décision de badigeonner pour un temps mon sexe avec du miel des montagnes plutôt qu’avec cette pâte à l’huile de palme dont raffolent pourtant les gourmandes rencontrées sur Meetic. Je suis éco-responsable, je dois surveiller leurs lignes !

Et s’il est facile aujourd’hui de s’inventer une vie et un profil avantageux pour choper des névrosées en manque d’aventures sur des sites déprimants, la nouvelle génération semble un peu plus décomplexée dans ses relations amoureuses avec autrui. Alors qu’à 13 ans on mettait facilement 30 minutes pour poser sa main sur le genou d’une conquête fortement désirée après l’avoir convaincue d’aller voir « Police Academy 3 » au ciné municipal, le jeune 2.0 demande en deux secondes à sa copine si elle squirt, celle-ci lui répondant si le tatouage sur son pubis rasé ne le dérange pas outre mesure…Tout à ces nouvelles occupations, l’écolier ne pleurera pas la disparition définitive de la flûte dans sa liste de fournitures scolaires. En 2014, l’état, pourtant grand spécialiste du pipeau, considère enfin qu’il serait plus constructif d’apprendre à manier des logiciels ou étudier les textes de Maître Gims pour donner à la patrie les futurs Calogero ou quelques dizaines d’intermittents supplémentaires. On a hâte.

En parlant de grande musique, j’ai justement un seau d’eau bien glacée à balancer sur la Clio garée sous ma fenêtre et qui diffuse du rap français à l’heure de ma sieste. Mais je m’engage à faire un geste. Avec le majeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s