Nos amis les hommes. 19/05/2013

Pour de légitimes raisons de bonne santé économique, certains pays s’étaient courageusement refusés à participer à ce qui reste encore comme la plus grande énigme télévisuelle du 21e siècle, l’Eurovision ! Pour de légitimes raisons de bon goût musical et vestimentaire, on aurait aimé que l’ensemble des pays en fasse autant. Ainsi donc la Turquie, déjà privée d’envoyer un bel éphèbe hétérosexuel à la Tarkan en Suède, a t-elle décidée de priver des millions de supporters moustachus de Galatasaray de cet ultime moment de grâce, à la seule excuse que la candidate finlandaise embrasserait pendant sa prestation une danseuse du même sexe ! Quel homme, fut il moustachu, n’a t-il jamais rêvé de passer une soirée entouré de finlandaises qui s’embrassent, quitte à supporter n’importe quelle chanson indigente pour 3 minutes de plaisir? Il n’en fallait pas plus en ce jour arc en ciel (c’est une image, le ciel peut lui aussi aller se faire mettre !) où le conseil constitutionnel approuvait le mariage pour tous, pour que Christine Boutin appelle au boycott de cette petite sauterie colorée et européenne et incite ses ouailles à regarder la finale de The Voice sur TF1, cette chaîne sûre de son bon goût et de ses orientations politiques et artistiques ! Une chaine française, Monsieur !
Alors que sur France 3, où la vie est souvent plus belle, voilà que l’on se doit de déprogrammer à contrecœur l’increvable Derrick (devant lequel sont morts des milliers de pensionnaires d’hospices depuis 30 ans !) rapport à son passé nazi !! A l’heure où la sieste s’annonce plus compliquée, il faut savoir faire la part des choses et reconnaître avec honnêteté qu’Hugo Boss fait de très jolis costumes et que Benoît 16 avait un côté attachant. Qui n’a jamais fait d’erreur dans son adolescence, ne serait ce que découper des Barbie ou électrocuter un chat pour tester ses limites ? Hein ? Allons, allons… En même temps, chez les Le Pen, ça ne va pas très fort. Jean-Marie s’amourache des loches de Nabilla, Marine s’en prend à Dylan qui ne mérite pas vraiment une légion d’honneur (alors que Daniela Lumbroso qui a fait beaucoup plus pour la chanson à textes l’a eue, elle) et voilà qu’au moment où l’état se casse le cul pour faire disparaître le mot « race » des lois françaises, Marine se casse le sien en tombant dans un piscine vide. D’ici à ce qu’elle se mette au slam pour réciter ses discours vomitifs à l’avenir, il n’y a qu’un pas, qu’elle devra cependant faire avec une petite canne.
Où le Festival bat son plein. Le hipster est venu faire prendre l’air à sa barbe et profiter de la pluie locale pour oublier le mauvais temps parisien, mais bien abrité au cœur de la Villa Schweppes, centre du monde momentané où s’échangent cartes de visite, platitudes et mycoses comme à l’accoutumée au Silencio, mais en plus glamour. Hey, what did you expect ? Pour les films, chacun pourra alors les regarder sur clé usb une fois rentré à la capitale. Entre les DJ set et les soirées privées il y a des priorités que diable ! Au moins pourront-ils oublier un instant que la vie normale continue à l’extérieur, apportant ça et là son lot de réjouissances quotidiennes. Ici cet enfant de 5 ans tué à coups de marteau, sans doute une mère bricoleuse, là ce bébé polonais né avec 4,5 grammes d’alcool dans le sang ! Si ce n’est pas faire honneur à sa patrie, à ce niveau ! Où ce suicide à la maternelle, geste fort qui remplacera dans les jeunes esprits tous les conseillers d’orientation à venir et rappellera aux cancres l’importance des maths dans l’avenir professionnel ! La sauvagerie est partout. Même chez Virgin, où les beaufs sont venus s’essuyer les pieds sur le cadavre encore fumant d’une entreprise qu’ils ont un peu eux mêmes contribué à défoncer à grands coups de téléchargement illégal. Mais là, quand même, à 50% sur tout, il eut été ballot de ne pas profiter de l’aubaine de mettre enfin les pieds dans un magasin culturel. Où l’on put dès ce vendredi acheter l’album de Daft Punk en vinyle et se passer en boucle « Touch » ou « Lose yourself to dance », fermer les yeux et s’évader un moment. Grâce à deux robots bien plus humains que tout le reste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s