Nos amis les hommes. 5/02/2013

Sans prévenir, comme un tacle assassin de Joey Barton, la reine Béatrix de Hollande a décidé d’abdiquer ! On pensait s’en foutre royalement, comme de la retraite de la petite Manaudou, mais avec du recul quelque chose s’est brisé alors qu’on sortait joyeusement d’un week-end radieux où la France venait de gagner les championnats du monde de pâtisserie ! Dans ce pays de flans, la nouvelle ne fut guère répercutée sur les réseaux sociaux, trop absorbés par leur propre néant d’autosatisfaction béate et de critiques en boucle des programmes télés, alors que flûte, nous étions enfin les rois d’une discipline pas encore contaminée par le dopage et la triche et à peine par les émissions de M6 ! C’est d’ailleurs à ce moment-là que tous les supporters de foot allaient enfin pouvoir lire leur premier livre : la biographie de Zlatan, l’homme à la queue de cheval et à la frappe de mule, sauveur providentiel d’un championnat de France devenu aussi passionnant que celui de nos voisins helvètes ! A l’heure où les bouffons en Q7 s’exilent en Chine, en Russie et au Qatar pour « mettre leur famille à l’abri », les princes en djellabas et les mafieux en fourrure font main basse sur le sport le plus populaire de la terre, nous donnant presque envie de nous intéresser au cyclisme ! Platini nie. C’est grotesque, mais on s’en branle, David Beckham arrive à Paris pour vendre des fringues, comme sa femme. Le petit monde de la mode est en ébullition, les chinois aussi..Emoi, émoi, émoi…
On en est là au moment où la planète se désagrège gentiment au soleil vicié de l’hiver atomique. François Gabart, qui a passé 78 jours en mer (vu d’ici on a l’impression que ça a duré 2 mois et demi !!) a t-il trouvé ça cool de retrouver au port des hordes de badauds agglutinées aux bites, alors qu’il fuyait le tumulte à bon escient et parlait aux dauphins ? Et si les marins avaient raison ? Si la vérité était là-bas, au large, entre un iceberg et un cargo lituanien ? Au journal de 20h, à l’heure où Gabart dîne, on n’aurait plus le loisir d’entendre les attentats quotidiens à la voiture piégée, les joggeuses récidivistes qui courent dans les bois pour exciter les pervers, les résultats de l’OM, les interviews moisies sur les valeurs familiales, le prix du mètre carré à Paris, Zahia qui sort un livre de putes pour enfants, le redoux qui arrive par l’ouest, les problème capillaires de Cristiano Ronaldo, les exils fiscaux, les clash dans le rap, le rap dans les Clash, les problèmes de bourse de Facebook, les cancers de la prostate, la sortie du nouvel Indochine….Oui, quitte à vomir, on pourrait largement affronter notre peur du roulis pour échapper à tout ça.
Voilà qui serait cool ! Plus que tout ce que la presse moderne veut bien nous vendre de coolitude pour apaiser notre quotidien infernal. Même les Inrocks qui cherchent le cool chaque semaine ne semblent toujours pas l’avoir trouvé dans leur cul ! Alors qu’il est là, partout, et qu’il suffit de regarder. Dans un film de Tarantino, dans une chanson de Rodriguez, dans un week-end familial à la Fistinière, dans une pub Meetic, dans l’ »Affaire Thomas Crown », dans une prise d’otages qui finit bien pour la NRA, dans l’Amour est dans le pré, dans un tweet de Will Ferrell, dans un clip de Jenifer, dans un film de Bill Murray, dans un sourire croisé au sortir du proctologue, dans le regard d’un Yorkshire mort, dans un hamburger au tofu, dans un baiser lesbien, dans les votes de l’Assemblée Nationale…La vie n’est pas si moche finalement, il suffit d’avoir les bons yeux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s