Nos amis les hommes. 8/01/2013.

Patatras ! La France se réveille à l’heure des soldes et se rend compte effarée que Dany Boon et Gad Elmaleh touchent des cachets astronomiques pour jouer dans des films de merde, alors que personne ne veut voir les films de Benoît Jacquot ou Léos Carax, au seul prétexte critique qu’ils seraient chiants ! Le public ayant toujours raison, puisque c’est lui qui paye, certains professionnels se demandent désormais s’il ne faudrait pas embaucher des scénaristes, faire des films moins chers, plus rentables et surtout moins chiants, même si le public de France 3 est assez endurant. Au risque de voir partir Depardieu en Russie ou Kassovitz en Papouasie….
Comme un hasard, ce même public étourdi est venu verser sa larmichette sur la fermeture annoncée du Virgin Mégastore des Champs (et des tous les autres…), alors qu’on aimait tellement y flâner le dimanche pour trouver des idées de téléchargement après les courses chez Zara. Et si le patron de cette enseigne est monté sur le podium des 3 hommes les plus riches de la stratosphère, ceux de Virgin sont tombés bien bas en liquidant ce matin ce qui restera comme un élément crucial de notre éducation culturelle.
Alors qui blâmer ? Les enseignes, coupables d’avoir investis des bâtiments uniquement accessibles aux bourses chinoises et qataries. Leurs patrons, coupables de ne rien avoir anticipé sous prétexte de monopole pendant des années. Les majors, coupables aux yeux du public de ne sortir que des disques inintéressants. Le grand public, coupable de les acheter. Les indés, coupables de ne pas avoir les moyens des majors pour faire connaitre leurs artistes et graisser la patte des médias. Les magazines spécialisés, coupables d’élitisme et de mauvaise foi caractérisée. La crise, coupable de faire acheter aux gens des produits de première nécessité. La mauvaise foi, coupable de faire acheter des jeans Diesel, des baskets, des clopes, du shit, des forfaits téléphoniques alors que 15 euros pour un cd, tu comprends, c’est abusé ! Amazon, coupable d’avoir des disques en stock et de les livrer ! Le gouvernement, coupable d’aider Amazon à ne pas payer d’impôts en France. Les jeunes, coupables de préférer le son du mp3 à celui du vinyle. Les vieux, coupables de ne pas avoir éduqué les jeunes en leur faisant comprendre l’intérêt de payer pour la culture. Les Internets, coupables d’avoir lobotomisé tout le monde, incité les uns à la paresse intellectuelle, les autres à la gratuité permanente, montrant que l’empilage des fichiers n’est pas forcément une richesse et que la disponibilité immédiate ne crée plus aucun désir chez le chercheur blasé. Les médias, coupables de ne faire vendre que quelques titres et artistes, toujours les mêmes. Les radios, coupables de vendre des espaces pub avant de promouvoir des artistes. Les télés, coupables de n’avoir jamais su magnifier la musique sur un plateau de variété. Les télé-crochets, coupables d’avoir dévalorisé la notion d’artiste et pire celle de star, puisqu’il suffit aujourd’hui de passer sur NT1 pour en être une. Et les roumains, coupables. Voilà, chacun pourra désormais se poser des questions en déambulant chez Casto pour occuper ses dimanches. Pour le moment la vie continue, Céline Dion vient de vendre 600 000 disques, Bowie est vivant, Nick Cave revient en crooner magistral et Sixto Rodriguez jouera à Paris en juin ! Reste que si Tal gagne une Victoire de la Musique, je demande l’asile politique à la Corée du Nord. Il y a des limites à ne pas dépasser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s