QUI ES-TU JEAN-FIOLLE PATARD ?

Jean-Fiolle Patard est né un jour de bruine, surprenant sa propre mère Solange qui croyait tenir une bonne gastro et son propre père qui avait juré ses grands dieux qu’on ne l’y reprendrait plus, après les naissances de ses 4 filles préalables. Mais le Seigneur faisant fi des moyens contraceptifs modernes, ce pieux instituteur provincial se trouva fort dépourvu au moment de venir dans sa femme à la pâle lueur d’un chandelier, alors qu’il pensait, à tort, être dans sa fille, la plus petite, celle qui bave un peu en mangeant. Ainsi Solange apporta au foyer la présence masculine qui réjouit tant les monarques  et les connards intégristes depuis des générations.  Contrairement à ses sœurs, ses études avortèrent très vite, et lui qui voulait être pilote de chasse se retrouva cantonnier dans son village natal. Un soir de novembre, alors qu’il vient de remettre pour la 4e fois le dernier Christophe Maé, Jean-Fiolle s’empare d’une hache et vient gâcher la fin du repas familial, où, pour une fois, il y avait de la Danette à la pistache. Des  filles et des parents il ne restera que des bouts disparates que Gnocchi, le caniche noir de la famille regardera avec concupiscence. Après avoir découpé le chien, Jean-Fiolle remet Christophe Maé pour la 5e fois. Les gendarmes y chercheront une quelconque raison à son acte inexpliqué. Alors qu’il n’y en a pas. Jean-Fiolle est un mélomane.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s